L’ingénieur biologiste utilise les nouvelles technologies pour élaborer de nouvelles techniques de recherches scientifiques. © Sergey Nivens, Fotolia.

Sciences

Ingénieur biologiste

MétierClassé sous :ingénierie , ingénieur

L'ingénieur en biologie est à l'origine de projet de recherche scientifique visant à élaborer de nouveaux protocoles et à expérimenter de nouvelles technologies. Son but est de faire progresser la biologie en vue d'application dans de multiples secteurs d'activité.
 

L'ingénieur en biologie est responsable du développement, du test et de l'expérimentation de nouvelles techniques, technologies et méthodes innovantes dans le cadre d'un projet scientifique dans le domaine de la biologie (biologie moléculaire, cellulaire, biochimie...).

Il exerce en laboratoire de recherche et développement à faire avancer la biologie au travers d'expérimentations dont il définit les protocoles. Il conçoit, développe et met en œuvre un projet puis interprète et partage les résultats via des rapports, synthèses ou colloques.

L'ingénieur biologiste a également un rôle de conseil auprès des chercheurs avec qui il travaille puisqu'il évalue et valide les différents projets de recherches et les choix techniques à mettre en œuvre.

Les principales compétences et qualités à avoir


L'ingénieur en biologie peut travailler dans différents domaines d'activité. Il doit ainsi maîtriser plusieurs savoir-faire :

  • utilisation des outils informatiques ;
  • connaître les différentes spécialités de la biologie ;
  • savoir analyser et interpréter les résultats d'expérimentations ;
  • parler anglais couramment ;
  • rédiger des articles scientifiques et partager ses découvertes lors de colloques ;
  • savoir être diplomate, pédagogue et avoir un bon relationnel ;
  • être rigoureux, patient et passionné par son travail ;
  • être à la fois autonome et aimer le travail en équipe ;
  • mener une veille technologique ;
  • savoir se remettre en question et avoir de l'imagination.
Travaillant en laboratoire, l’ingénieur biologiste aide les chercheurs en élaborant de nouveaux protocoles et en interprétant leurs résultats. © angellodeco, Fotolia.

Les conditions de travail

L'ingénieur en biologie travaille presque exclusivement en laboratoire, où il mène de nombreuses expérimentations. Il participe à des colloques au niveau international afin de partager les résultats de ses expérimentations avec les chercheurs du monde entier et faire ainsi avancer la recherche.

Comment devenir ingénieur biologiste ?

Un bac + 5 ou bac + 8 est généralement recommandé pour pouvoir occuper un poste d'ingénieur en biologie :

  • Master en Biologie spécialisé en biologie cellulaire ou moléculaire, en génétique, en pharmacologie, en biologie végétale ou animale... ;
  • Ecole d'ingénieurs en biologie ou biotechnologies type INSA, ENSAT, ESBS ;
  • Doctorat.

Le salaire d’un ingénieur en biologie

Un ingénieur biologiste débutant gagne entre 1600 et 2000 euros bruts par mois dans le public. Son salaire peut être un peu plus élevé dans le privé. Une fois confirmé, un ingénieur en biologie peut prétendre à une rémunération allant de 3200 à 5500 euros bruts par mois.

Les perspectives d’évolution d’un ingénieur en biologie

Un ingénieur en biologie peut évoluer vers des postes de chargé de recherche en 1ère ou 2ème classe dans le public, ou encore vers un poste de directeur de recherche.

Entreprises qui emploient des ingénieurs en biologie

  • CNRS ;
  • INRIA ;
  • INSERM ;
  • Institut Pasteur ;
  • INRA.
     

Maman, mon job consiste à mettre au point et tester de nouvelles techniques ou technologies d'expériences pour faire progresser la recherche biologique. J'aide les chercheurs à effectuer leurs recherches et surtout à interpréter leurs résultats pour voir si cela fait progresser la biologie.

En gros, je suis en charge d'un projet scientifique et m'assure de sa bonne réalisation avant de partager le résultat de mes expérience avec les chercheurs du monde entier.