Tech

Les Google Cars, ces caméras roulantes, ont débarqué en France

ActualitéClassé sous :Internet , Google Car , Google

-

Comme aux Etats-Unis et dans d'autres pays, Google fait circuler en ville des voitures portant une caméra et filmant à 360° dans les rues. Leurs images sont ensuite intégrées à Google Maps. L'entreprise américaine a tenu compte des critiques et floute les visages.

Une Google Car dans une rue de Sydney (Australie). Remarquez le mât portant la caméra, peu discret. Les véhicules vus en France sont noirs. © Sebr / Flickr - Licence Creative Common (by-nc-sa 2.0)

Beaucoup les ont vues. Certains les ont photographiées. Les Google Cars ont visiblement réussi leur débarquement en France. Ces Opel Astra noires ne sont pas discrètes, surmontées d'un mât d'un bon mètre cinquante. Aux Etats-Unis et dans d'autres pays, des véhicules de ce genre sillonnent les villes, filmant en permanence dans toutes les directions. Grâce à eux, Google a pu ajouter à Google Maps la fonction StreetView, un service de balade virtuelle. En bougeant la souris, on fait défiler les bâtiments comme si l'on filmait soi-même.

Comme à son habitude, Google s'est lancé dans l'aventure sans demander l'avis de personne ni expliquer les détails de l'opération. Aux Etats-Unis, les plaintes se sont multipliées contre cet œil enregistrant les images à l'insu des personnes filmées, alors que les visages sont reconnaissables et les plaques d'immatriculation lisibles. Le Pentagone s'est ému lui aussi et a fait supprimer les images de certains lieux, propres à faciliter la tâche d'individus mal intentionnés. Une famille a porté plainte parce que l'entrée de sa maison, filmée par une Google Car, se trouve dans un domaine privé.

L'entreprise américaine en a tenu compte et mis au point un système automatique pour rendre les visages flous (flouter, comme disent les photographes). On peut le constater en consultant les quelques informations mentionnées sur le blog de Google. Il ne semble pas que les plaques d'immatriculation subissent le même traitement.

Attaques au sac plastique

L'opération vient d'être étendue à l'Europe et notamment à la France. Google Maps offrira donc bientôt ce service pour Paris et pour d'autres villes. D'après les témoignages recueillis par Zorgloob, site spécialisé dans l'univers Google, Lille, Lyon et Grenoble seraient déjà parcourues par les envahisseurs. Un promeneur irlandais en a photographié quatre à Paris, ses clichés sont visibles sur Flickr. Beaucoup d'autres paparazzis en ont surpris, en France et ailleurs.

On signale déjà des attaques de Google Cars à Fairbanks et à Anchorage, en Alaska. Les agresseurs ont utilisé des sacs en plastique, ou d'autres objets, pour couvrir la caméra, sans que le conducteur ne s'en rende compte. Automatiquement transmises à GoogleMaps, ces images montrent des vues étranges de quelques rues...

Visiter un quartier en se promenant dans les rues sans bouger de son ordinateur est un service bien commode. Dommage que les personnes soient filmées aussi...