Tech

Faute de succès, Google abandonne l'outil de communication Wave

ActualitéClassé sous :Internet , Google , google wave

Courrier électronique, travail collaboratif, tchat, échange de documents : Wave faisait beaucoup de choses. Trop peut-être. Après les 100.000 testeurs qui l'ont utilisé pendant un an, peu d'internautes l'ont adopté. Google vient d'enterrer le projet, qui rejoint plusieurs autres tentatives avortées.

Wave, la vague qui n'a pas séduit les surfeurs. © Google

La vague promise s'est échouée sur le rivage : Google vient d'annoncer la fin de Wave, ce logiciel original présenté au printemps 2009. Cette messagerie d'un genre nouveau permettait des communications en temps réel au sein d'un groupe d'utilisateurs. Au lieu d'envoyer un courrier électronique avec pièce jointe, on enregistrait le document, texte, image ou autre. Les destinataires le voyaient immédiatement et pouvaient même intervenir pour le modifier en temps réel. Système ouvert, Wave permettait aux développeurs de créer des applications pour des besoins particuliers.

Bref, les idées de base, novatrices, semblaient ouvrir de vastes possibilités, notamment pour les entreprises. Pourtant, après une année de version bêta et 100.000 testeurs pour en explorer les opportunités, Wave est resté ce qu'il était au départ : un ensemble de bonnes idées innovantes. Eloigné des traditionnels courrier électronique et messagerie instantanée qu'il était censé remplacer, Wave n'a pas trouvé son public.

La maison n'est pas en péril

Google n'insiste pas et renvoie son logiciel au magasin des tentatives sans lendemain. Dans la nécropole des échecs de Google, Wave rejoint l'encyclopédie Knol (concurrent de Wikipédia), le réseau social Buzz (écrasé par Facebook) et le mobile Nexus One.

Mais la firme de Mountain View s'en remettra probablement très bien. Dans le domaine de la téléphonie, par exemple, bien que le mobile lancé par Google soit un échec commercial, la plate-forme logicielle Android connaît actuellement un succès remarquable. Le patron de Google, Eric Schmidt, affirme que 200.000 téléphones utilisant ce système sont vendus chaque jour, un engouement confirmé par des études indépendantes. Du côté de Wave, les technologies développées ne seront pas perdues, selon Google, qui affirme que des éléments seront réutilisés dans d'autres services à venir.