Tech

100.000 internautes surfent sur la vague Google Wave

ActualitéClassé sous :Internet , google wave , Google

Après les effets d'annonce, les rumeurs et les conférences vidéos, Google Wave entre dans l'arène en version bêta. Cent mille testeurs vont essayer cette formule originale de courrier électronique.

A gauche l'e-mail classique vu par Google où chacun envoie, transmet et reçoit l'information parfois à plusieurs reprises. A droite, Google Wave où cette dernière est centralisée sur le serveur où elle peut être suivie et traitée par les correspondants. © 2009 Google

Tout le monde connaît Google pour son moteur de recherche, beaucoup pour ses services GMail, Picasa, Google Earth, Youtube, Google Books et Google Maps. Les deux derniers services ont maintes fois défrayé la chronique, allant de l'anecdote de la Google Car friande de gibiers à la polémique - et aux actions devant les tribunaux - sur la numérisation des livres.

Cette fois, Google veut dépoussiérer une relique technologique : le courrier électronique. En effet c'est dès 1961 que l'esquisse du système se dessine au MIT. Cependant c'est en 1965 que l'on situe l'élaboration d'un protocole similaire, ce bien avant Internet. Depuis l'intégration de l'arobase par l'américain Ray Tomlinson en 1971 peu d'évolutions ont jalonné le parcours du courriel.

Les frères Lens et Lars Rasmussen, tous deux à l'origine de Google Maps, ont pris en charge le projet et ont transformé l'e-mail figé et moins utilisé depuis l'émergence des réseaux sociaux... en une vague (wave). Le résultat est un mélange subtil entre l'ancien système, une messagerie instantanée, un Wiki et le standard actuel des réseaux sociaux. Un éditeur de texte solide vient enrichir le tout avec une correction automatique ainsi qu'une frappe intuitive visible en temps réel par le ou les interlocuteurs. La plate-forme de collaboration rêvée en somme... S'ajoutent des possibilités infinies avec un code open source propice à l'émergence d'une communauté de programmeurs pour ainsi garantir au service une forte capacité d'évolution.

Durant la conférence de présentation les frères Rasmussen et leurs collègues ont fait une démonstration de leur bébé, vous y découvrirez le système de collaboration textuel (commentaires, confrontations directes...) mais aussi le partage enfantin de photographies par glisser-déposer et de cartes via Google Maps et autres services du groupe. Le tout s'axe sur l'affichage en temps réel de ces actions sur le client de chaque utilisateur.


Présentation de Google Wave à la conférence Google I/O 2009 (anglais)

Jusqu'alors réservé à 600 personnes triées sur le volet, le service entre dans une nouvelle phase et accueille 100.000 nouveaux venus. Il s'agit ici d'éprouver les serveurs et de convaincre certains analystes sceptiques quant à la pertinence de Google Wave pour l'instant peu accessible selon eux.

Reste à voir si les promesses techniques sauront tenir le choc de milliers d'utilisateurs impatients de débarquer pour explorer le service sous toutes ses coutures.