Sciences

Qu'appelle-t-on l'équilibre de la terreur ?

Question/RéponseClassé sous :Époque contemporaine , Homme , équilibre de la terreur

L'équilibre de la terreur est une stratégie d'armement commune aux États-Unis et à l'Union soviétique pendant la guerre froide. Cette doctrine, également appelée destruction mutuelle assurée, est une façon de dissuader l'adversaire d'utiliser l'arme nucléaire.

Pendant l'équilibre de la terreur, l'arme nucléaire était en possession des deux superpuissances. Ici, l’essai Trinity, la première détonation d’arme nucléaire, le 16 avril 1945. © Jack W. Aeby, Wikimedia Commons, DP

Équilibre de la terreur, une dangereuse course à l'armement

L'équilibre de la terreur, c'est l'équilibre de l'arme nucléaire entre les deux blocs qui s'opposent pendant la guerre froide : le monde libre et le bloc soviétique. Les deux protagonistes sont donc les États-Unis d'un côté et l'URSS de l'autre. Cette course à l'armement est en fait davantage une stratégie de défense. Car si un camp attaque l'autre, il s'expose à des représailles aussi massives. Certes, les États-Unis et l'Union soviétique sont en capacité de s'autodétruire, mais le but est finalement d'éviter tout assaut nucléaire susceptible de virer au chaos mondial. Il faut dire que les deux bombes nucléaires larguées par l'armée américaine sur les villes japonaises d'Hiroshima et de Nagasaki ont été dévastatrices en termes de pertes humaines.

Comment sortir de l'équilibre de la terreur ?

Cet équilibre de la terreur est poussé à son paroxysme dans les années 1960. Un début de renonciation à cette course survient en 1969. En effet, États-Unis et URSS commencent à négocier des accords de désarmement mutuel. Le 26 mai 1972, les présidents Richard Nixon et Léonid Brejnev signent les accords Salt. Les deux blocs concluent un pacte visant à limiter la construction d'armes. Le développement de systèmes antimissiles est également interdit. Les accords Salt II, signés en 1979, renforcent encore ce contrat d'accalmie militaire entre les deux superpuissances.

À savoir

La course à l'armement nucléaire est à rapprocher de la course aux étoiles. En 1957, l'Union soviétique lance le premier satellite artificiel, Spoutnik 1, un moyen de montrer aux Américains qu'ils peuvent envoyer des missiles d'un continent à l'autre.

Cela vous intéressera aussi