Sciences

Un avion peut-il être frappé par la foudre ?

Question/RéponseClassé sous :avion , orage , foudre

Chaque avion de ligne est frappé par la foudre en plein vol au moins une fois par an.

Les avions sont régulièrement frappés par la foudre. © Diegojaf22, Wikipédia, CC by 3.0

Pour être autorisé à voler, un avion doit obligatoirement être certifié « résistant à la foudre ». En effet, les statistiques montrent que les avions de ligne sont foudroyés toutes les 1.500 heures de vol, même si les pilotes essaient, autant que faire se peut, d'éviter les nuages orageux. Quand ceux-ci sont isolés, la manœuvre est possible, mais lorsqu'ils sont nombreux et rapprochés, c'est plus compliqué.

Les avions déclenchent les éclairs

Contraint de voler à travers une atmosphère fortement ionisée, tout appareil peut déclencher un éclair. Un nuage orageux crée, en effet, un champ électrostatique qui s'étend sur plusieurs kilomètres alentour. Lorsqu'un avion passe dans un rayon inférieur à une vingtaine de kilomètres, les parties pointues de l'appareil amplifient ce champ et déclenchent une décharge de foudre.

Foudre et avions: des conséquences sans gravité

La carlingue métallique de l'avion fait office de cage de Faraday protégeant ainsi ceux qui sont à l'intérieur. Cependant, des dégâts mineurs peuvent être occasionnés par l'arc de l'éclair : trous millimétriques, destruction de capteurs, etc. Les champs électromagnétiques générés par l'orage peuvent, quant à eux, interférer avec le système électronique de l'appareil. Toutefois, des protections sont prévues pour éviter une panne sévère. Le point le plus sensible reste la réserve de kérosène. Une simple étincelle peut en effet enflammer les vapeurs de carburant. Avant d'autoriser un avion au vol, on s'assure que la réserve résiste à l'impact de la foudre et à l'échauffement dû à la répartition du courant dans la carlingue.