Sciences

Mars Express

DéfinitionClassé sous :Univers
Mars Express

Après l'échec de la mission russe MARS-96, une fois n'est pas coutume, l'Agence Spatiale Européenne décida de « récupérer » les objectifs scientifiques de cette mission. C'est ainsi qu'en juin 1997, l'ESA décida de réaliser la mission Mars Express devant emporter certains instruments de rechange de la défunte mission russe. Mars Express est composée d'un orbiteur emportant une charge utile de sept instruments et d'un atterrisseur sous responsabilité britannique.

La mission Mars Express a été lancée en juin 2003 et injectée en orbite martienne le 25 décembre 2003. Elle portait le défunt Beagle 2. L'orbiteur est chargé d'effectuer :

* une cartographie à haute résolution (10 mètres) et pour certains sites avec une très haute résolution de 2 mètres ; une cartographie minéralogique à 300 mètres de résolution ;

* l'étude de la circulation et de la composition atmosphérique globale ;

* le sondage du sous-sol par ondes radars afin de détecter la glace et l'eau liquide dans le premier kilomètre sous la surface ;

* et enfin l'étude des interactions surface - atmosphère ainsi que de l'atmosphère avec le milieu interplanétaire.

Questions scientifiques

L'un des enjeux majeurs de la mission Mars Express - chaque instrument s'y rapporte d'une manière ou d'une autre - concerne tout d'abord l'eau. Sous forme solide ou peut-être même liquide, en sous sol, les scientifiques espèrent y trouver des informations capitales sur la possible évolution de la vie sur Mars. On estime en effet que l'eau coulait sur la planète rouge il y a 3,8 milliards d'années ; à peu près au même moment, sur Terre, la vie éclosait. En outre, la possibilité d'une forme de vie sous-terraine, à l'abri des intenses radiations solaires, n'est pas à exclure...

Cela vous intéressera aussi