La noix de cajou se trouve au bout d’une tige charnue appelée pomme de cajou. © Vinayaraj, Wikipédia, CC by-sa 3.0

Santé

Noix de cajou

DéfinitionClassé sous :Nutrition , botanique , acide gras monoinsaturé
 

La noix de cajou est le fruit de l'anacardier (Anacardium occidentale), un arbre tropical atteignant 6 à 15 m de haut et à la cime évasée. Attention : il n'a rien à voir avec l'acajou, arbre également tropical dont le bois rougeâtre est très recherché.

Histoire et origine de la noix de cajou

Le terme « cajou » vient du mot aca-iu des tribus guaranis du nord-est du Brésil. Le fruit est un akène oléagineux, c'est-à-dire un fruit riche en lipides, dur et qui ne s'ouvre pas spontanément à maturité (comme les pistaches).

On consomme l'amande, protégée dans une enveloppe coriace, grillée et salée.

Propriétés et bienfaits de la noix de cajou

La noix de cajou cumule les vertus santé :

  • Action hypocholestérolémiante : une portion de 35 g de noix de cajou apporte 16,1 g de lipides, dont 9,5 g de mono-insaturés. Selon une étude, ces acides gras provoquent une diminution du cholestérol total et du LDL (le « mauvais » cholestérol qui se dépose), sans réduire le HDL (« bon » cholestérol circulant).

  • Apport de minéraux : la noix de cajou est une bonne source de minéraux. Une portion de 100 g apporte 50 % des apports journaliers recommandés (AJR) en magnésium, 50 % des AJR en phosphore, 10 % des AJR en cuivre... Ces minéraux interviennent dans l'influx nerveux, le métabolisme des graisses et la synthèse de l'hémoglobine.

La capacité antioxydante de la noix de cajou a été constatée in vitro mais reste très modérée (bien plus faible que la noix par exemple). Cette résistance au stress oxydatif est essentiellement due à la vitamine E qui se trouve sous forme de gamma-tocophérol.