Le Plasmodium touche particulièrement des enfants en Afrique, d’où la nécessité de les protéger des piqûres de moustique notamment du moustique-tigre. © Marco Uliana, Shutterstock

Santé

Plasmodium

DéfinitionClassé sous :maladie , plasmodium , paludisme

Le Plasmodium est un protozoaire parasite responsable du paludisme.

Les espèces : Plasmodium falciparum, Plasmodium malariae

Différentes espèces peuvent infecter l'Homme :

  • Plasmodium falciparum (mortel) ;
  • Plasmodium vivax ;
  •  Plasmodium ovale ;
  • Plasmodium malariae.

L'Homme est un réservoir et un hôte intermédiaire de Plasmodium. Il s'infecte suite à une piqûre de moustique femelle du genre Anopheles, qui est un vecteur et un hôte définitif du parasite.

Le cycle de vie du Plasmodium

Le cycle de vie du parasite est le suivant :

  • le parasite est présent sous forme de sporozoïtes dans les glandes salivaires du moustique, qui les transmet à l'Homme par une piqûre ;
  • Le parasite rejoint le foie et forme des mérozoïtes (phase hépatocytaire asymptomatique) ;
  • Plasmodium passe dans le sang et infecte les globules rouges ; le développement du parasite entraîne l'éclatement de la cellule, d'où les symptômes ; il y a formation de gamétocytes ;
  • si un moustique pique l'individu infecté, il se charge en gamétocytes mâles et femelles ; dans l'estomac du moustique a lieu la fécondation ; les sporozoïtes regagnent les glandes salivaires et le cycle est bouclé.

Pour déjouer le système immunitaire de l'hôte, Plasmodium utilise le polymorphisme génétique et antigénique, si bien que l'individu ne peut acquérir une immunité qu'au bout de plusieurs infections.

À voir aussi :