Santé

Glande salivaire

DéfinitionClassé sous :médecine , organe , système digestif
Les trois sortes de glandes salivaires : les glandes parotides (1), les glandes sous-maxillaires (2) et les glandes sub-linguales (3). © DR

Les glandes salivaires appartiennent au système digestif.

Fonction des glandes salivaires

Les glandes salivaires produisent le liquide appelé salive qui baigne la bouche, permettant l'humidification des muqueuses, mais aussi d'assurer la première étape de la digestion et de faciliter la descente des aliments vers l'estomac.

Les glandes salivaires sont des glandes exocrines, qui excrètent la salive. La salive est composée d'eau (99 %), de composés inorganiques (ions), de composés organiques (glucose, urée, hormones) et d'enzymes digestives (amylase, lipase, lysozyme...). En plus de son rôle dans la digestion, la salive a aussi une action antiseptique, qui protège notamment les dents des caries.

Plus d'un litre de salive est sécrété par jour, dont la moitié en dehors des repas. La salivation est un réflexe favorisé par la présence d'aliments dans la bouche, ou par des odeurs ou des émotions. Le réflexe de salivation est inné mais peut être acquis, comme le montre le célèbre chien de Pavlov).

Structure des glandes salivaires

Les glandes salivaires sont au nombre de six : trois de chaque côté de la bouche, constituées de différents types cellulaires :

  • les glandes parotides, situées à l'arrière de la bouche sous les oreilles, qui sécrètent le plus grand volume de salive. La salive est déversée au niveau de la joue par le canal de Sténon. Elles sont constituées presque exclusivement de cellules séreuses ;
  • les glandes sous-maxillaires, situées sous l'angle de la mandibule, déversent la salive par le canal de Wharton sous le devant de la langue. Les cellules sécrétrices sont mixtes (muqueuses mais surtout séreuses) ;
  • les glandes sublinguales sont situées sous la langue et sécrètent la salive par de multiples canaux. Les cellules sécrétrices sont mixtes (séreuses et surtout muqueuses).

Les glandes salivaires sont enfermées dans des capsules conjonctives, vascularisées et innervées. Les cellules sécrétrices (muqueuses ou séreuses) sont assemblées en agglomérats (acini) qui sécrètent la salive dans leur cavité. Des muscles lisses entourent les acini et permettraient de faciliter l'expulsion de la salive.