Santé

Il y a 60 ans, Watson et Crick découvraient la structure de l’ADN

ActualitéClassé sous :génétique , biologie , James Watson

-

Il y a quelques grandes dates qui ont fortement marqué l'histoire de la biologie. Le 25 avril 1953 est l'une d'elles. Il y a très exactement 60 ans, James Watson et Francis Crick publiaient leur découverte : l'ADN forme une structure en double hélice enroulée autour d'un axe. La génétique allait en être bouleversée.

Le généticien américain James Watson (à gauche) a accepté de voir son génome décrypté. Il est aussi connu pour avoir tenu des propos très polémiques car racistes. Le biophysicien britannique Francis Crick (à droite) est quant à lui décédé le 28 juillet 2004. Il aurait lui aussi prononcé des paroles malvenues, montrant un intérêt marqué pour l'eugénisme. © Stan Honda et Daniel Mordzinski, AFP

Voici 60 ans, le 25 avril 1953, Francis Crick et James Watson décrivaient pour la première fois dans une étude la structure de l'ADN (acide désoxyribonucléique), molécule en forme de double hélice renfermant le patrimoine génétique de toute forme de vie. C'est avec un article d'une seule page, publié dans la revue scientifique britannique Nature, que les deux jeunes chercheurs (Crick avait 36 ans et Watson seulement 25) allaient bouleverser le monde de la biologie et de la génétique.

À l'époque, on connaît déjà l'ADN et, même si certains scientifiques ont eu du mal à l'accepter, on sait qu'il est le support de l'hérédité. Des études ont également déjà précisé sa nature chimique : une association de nucléotides (phosphate - désoxyribose - base azotée), assemblés en longues chaînes.

Cette image de la structure tridimensionnelle de l'ADN, en forme de double hélice, est devenue un classique pour tous les biologistes. Pourtant, elle n'était pas connue avant le 25 avril 1953, et la découverte de Watson et Crick. © Maurizio de Angelis, Wellcome Images, Flickr, cc by nc nd 2.0

Mais si les chercheurs ont une idée des briques qui composent l'ADN, ils ignorent ce qui les relie et la façon dont elles sont assemblées dans l'espace. C'est comme posséder une partie des pièces d'un montage de Meccano mais sans la notice.

ADN : une double hélice permettant la copie du matériel génétique

Watson et Crick furent les premiers à résoudre ce problème et proposer un modèle en trois dimensions pour l'ADN, une « structure à deux chaînes hélicoïdales enroulées chacune autour du même axe », écrivaient-ils, imaginant du même coup « un possible mécanisme de copie du matériel génétique ».

Théoriciens, les deux chercheurs avaient bénéficié des expériences de certains de leurs collègues, qui cherchaient à observer cette structure grâce à la diffraction de rayons X à travers des cristaux d'ADN purifié, en particulier Maurice Wilkins et Rosalind Franklin. C'est d'ailleurs avec Wilkins (Rosalind Franklin était morte entre-temps) qu'ils partageront en 1962 le prix Nobel de physiologie et de médecine pour leur découverte.

Francis Crick est décédé en juillet 2004, quelques mois avant Wilkins. Quant à James Watson, il vient de fêter son 85e anniversaire.