Lorsque l'éclair frappe le sol terrestre, on l'appelle foudre. © danmir12, fotolia

Planète

Orages : quelle est l'origine du tonnerre ?

Question/RéponseClassé sous :météorologie , tonnerre , orage
 

L'événement est bien connu : lorsque l'orage éclate, le tonnerre gronde. Ce qui l'est moins, c'est la manière dont la charge électrique du nuage génère un tel bruit. Voici quelques éléments de réponse.

Un nuage se forme, s'électrise et donne naissance à l'orage. Si l'électrisation est intense, le nuage doit se décharger. Les décharges se manifestent de façon lumineuse, avec les éclairs, et de façon sonore : c'est le tonnerre.

Après la foudre, l'onde de choc du tonnerre

Lorsqu'un nuage d'orage, un cumulonimbus, se forme, il se crée un champ électrique au sein de la masse d'air. À mesure que le champ augmente, des parties du nuage s'ionisent et génèrent des éclairs. Ceux-ci se propagent dans l'air le long de canaux conducteurs. Certains n'atteindront jamais le sol (les éclairs intranuage), tandis que d'autres le percuteront : on les qualifie alors de foudre (ou éclair nuage-sol). Tous les éclairs génèrent du bruit, mais le mot tonnerre désigne le plus souvent l'onde de choc provoquée par l'arc en retour de la foudre.

Après avoir percuté le sol, la foudre forme une onde de courant très intense qui parcourt le canal conducteur. Le courant de retour est si puissant qu'il chauffe le canal par effet Joule à des températures pouvant avoisiner 30.000 °C. La dilation brutale engendre une onde de choc, que l'on perçoit in fine en onde sonore : le tonnerre.

Kézako : d’où partent les éclairs, du sol ou du ciel ?  Les orages s’accompagnent en général de pluie, d’éclairs et de tonnerre, mais savez-vous d’où part exactement la foudre ? Unisciel et l’Université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, les mystères de ce phénomène.