Chez le chien, les symptômes du coup de chaleur — un halètement insistant en est un premier signe — apparaissent rapidement. Il faut alors réagir très vite si l’on espère sauver son chien. © Nathalie Mayer

Planète

Coup de chaleur : les bons gestes pour sauver votre chien

Question/RéponseClassé sous :chien , coup de chaleur , gestes qui sauvent

L'été notamment, lorsque les températures sont un peu trop élevées, votre chien risque le coup de chaleur. Sa température interne monte alors très vite et des mesures d'urgence doivent être prises pour lui sauver la vie.

Le chien — comme le chat d'ailleurs — est sensible aux coups de chaleur. Parce qu'il sue très peu — du fait d'un manque de glandes sudoripares — et que la régulation de sa température corporelle ne se fait donc que difficilement. Et d'autant plus lorsque la température extérieure est élevée.

La température normale d'un chien avoisine les 38,5 °C. Lors d'un coup de chaleur — ou d'une hyperthermie —, elle peut rapidement dépasser les 40 °C. Avec des conséquences sur son organisme qui peuvent se révéler dramatiques : œdème cérébral, convulsions, etc. La mort peut même survenir si des gestes de premiers secours ne sont pas entrepris de toute urgence.

En cas de coup de chaleur, des toxines sont libérées dans le sang du chien. Non traité par un vétérinaire, le phénomène peut entraîner un trouble du rythme cardiaque qui peut être fatal au chien, même 48 heures après l’accident. © didesign, Fotolia

Comment réagir en cas de coup de chaleur ?

Bien sûr, plus tôt vous prendrez les symptômes du coup de chaleur au sérieux, plus vous aurez de chances de sauver votre chien. Comment ?

  • En mettant d'urgence votre chien dans une pièce fraîche.
  • Ensuite, en contactant votre vétérinaire car le coup de chaleur constitue une urgence vitale. Perfusions, administration de corticoïdes ou autres peuvent s'avérer nécessaires. Et des complications — des problèmes rénaux par exemple — peuvent même apparaître dans les jours qui suivent, notamment lorsque la température du chien a monté au-delà des 39,5 °C.

En attendant de pouvoir consulter votre vétérinaire, rafraîchissez votre chien de manière progressive. À l'aide d'un linge humide d'abord, puis sous la douche avec une eau à peine fraîche que vous pourrez amener peu à peu vers le froid. Il faut en effet absolument éviter le choc thermique. Car alors les vaisseaux périphériques pourraient se fermer et empêcher l'évacuation de la chaleur. Enfin, bien sûr, vous pouvez présenter de l'eau fraîche à votre chien pour qu'il puisse se désaltérer.