Planète

Le plus grand iceberg du monde s'est brisé

ActualitéClassé sous :Terre , plus grand iceberg du monde , Antarctique

Par Christophe Olry, Futura

Séparé de la banquise il y a cinq ans, il était le plus grand iceberg du monde. L'iceberg B15A, qui mesurait encore 115 kilomètres de long pour une surface de 2500 km² il y a tout juste deux semaines, vient de se briser au cap Adare, en Antarctique.

Le satellite européen Envisat(Crédit : ESA)
L'iceberg géant B15A en collision dans la mer de Ross Cliché du satellite européen Envisat(Crédit : ESA)

C'est le radar ASAR (Advanced Synthetic Aperture Radar) du satellite Envisat de l'ESA qui a donné l'alerte, le 30 octobre dernier. Chargé du suivi de cet iceberg depuis le début de l'année, ses dernières images ont révélé que l'iceberg géant s'est scindé en neuf blocs de glace longilignes.

« Les blocs ciselés laissent à penser que l'iceberg s'est découpé suivant des lignes de faiblesse structurelles ». Avant l'impact, « des crevasses avaient déjà dû se dessiner dans la glace », a précisé Mark Drinkwater, de l'ESA.

Apparemment, l'iceberg s'est brisé au Cap Adare, situé à la pointe la plus au nord de Victoria Land. Naturellement, les noms retenus pour les nouveaux blocs de glace héritent de celui de leur père : les trois plus grands ont ainsi été nommés B15M, B15N et B15P.

Crédit : Central Intelligence Agency

Le satellite Envisat

C'est le satellite Envisat de l'ESA qui assurait le suivi de cet iceberg et a permis d'obtenir les images de la collision.

Envisat a été lancé le premier mars 2002 de la base de Kourou, à l'aide d'une fusée Ariane 5. Ses objectifs sont de sonder et d'analyser l'atmosphère, les masses océaniques et les terres émergées.

Pour ce faire, il dispose de 10 instruments spécialisés fournis par l'ESA et plusieurs de ses partenaires européens. Par exemple :

  • L'ASAR est un radar utilisé pour l'observation des océans, des calottes polaires et des icebergs comme B15A.
  • RA-2 est un altimètre-radar qui analyse la topographie de la surface des océans et des calottes polaires.
  • MERIS est un spectromètre conçu pour l'observation de la couleur des océans, et la mesure de leur concentration en phytoplancton.
  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.