L’ours polaire est l’un des symboles de l’Arctique. Il est absent de l'Antarctique. © sbthegreenman, fotolia

Planète

Arctique, Antarctique : quelles sont les différences ?

Question/RéponseClassé sous :Terre , continent antarctique , Arctique

Arctique, antarctique. Pôle nord, pôle sud. Mais au-delà de cette localisation géographique, existe-t-il de réelles différences entre les deux ?

Entre l'Arctique et l'Antarctique, on peut parfois s'y perdre. Ces deux endroits de la planète situés aux antipodes l'un de l'autre présentent de nombreuses différences.

Le terme arctique vient du grec arktos qui signifie ours. Dans l'antiquité, les navigateurs prenaient la direction de la Grande Ourse et de la Petite Ourse pour s'y rendre. Celles-ci brillent en effet toujours au-dessus de l'horizon nord.

Arctique et Antarctique : des différences géologiques

Il faut avant tout noter que l'Antarctique constitue un continent à part entière. Situé du côté du pôle sud de notre planète, il est recouvert de glace à quelque 98 %. Les limites de l'Arctique, quant à elles, sont plus floues. Le territoire entoure le pôle nord et s'étend sur plusieurs continents puisqu'il intègre six pays bordant l'océan Arctique : le Canada, les États-Unis, le Groenland (Danemark), la Russie, la Norvège et l'Islande. On y ajoute parfois aussi une partie de la Suède et de la Finlande. Et l'Arctique est essentiellement composé d'un océan gelé que l'on nomme banquise.

En Antarctique, on trouve essentiellement des paysages montagneux et quelques volcans surplombant l'océan. L'Arctique est plus plat, même s'il présente aussi quelques paysages alpins.

Le manchot empereur est l’un des symboles de l’Antarctique. © MemoryCatcher, Pixabay, CC0 Public Domain

Des populations différentes

Très peu d'espèces animales peuplent l'Antarctique et toujours en colonies, comme les célèbres manchots empereurs. Idem concernant les humains. Vous n'y trouverez guère que quelques scientifiques installés là le temps de leurs recherches.

En Arctique en revanche vivent de nombreuses espèces animales : le renard, le renne, le morse, le phoque et bien sûr, le fameux ours polaire ! Des peuples indigènes (les Inuits, les Lapons, etc.) se sont également adaptés aux conditions climatiques difficiles qui y règnent.

Température : lequel est le plus froid ?

C'est en Antarctique qu'ont été relevées les températures les plus froides jamais enregistrées sur Terre. Le résultat d'une combinaison de facteurs : l'altitude, le faible ensoleillement, l'isolement par un courant océanique et le pouvoir réfléchissant de la glace qui recouvre le continent. Si sur les côtes, la température moyenne est de -10 °C, à l'intérieur des terres, elle atteint -20 °C à 1.000 m d'altitude et -55 °C à Vostok qui se trouve à 3.500 m d'altitude.

En Arctique, même si parfois le thermomètre descend bien bas — jusqu'à -70 °C enregistrés à North Ice —, la moyenne annuelle se situe autour des -10 °C. Notamment parce que les amplitudes annuelles — différences de températures entre l'été et l'hiver — peuvent être importantes. Et depuis quelques années, les températures moyennes enregistrées ne cessent de grimper. Ainsi en novembre 2016, elles plafonnaient à 15 à 20 °C au-dessus des normales saisonnières : -5 °C au lieu de -25 °C !

COP21 : La banquise Arctique disparait à une vitesse inquiétante  La Nasa étudie depuis la fin des années 1970 la calotte polaire arctique. À l’aide d’images satellites et de graphiques, des chercheurs ont pu reconstituer l’évolution de la glace au cours des années. Il semblerait qu’elle fonde à vive allure… La banquise pourrait même disparaître en été à partir de 2016. Voici en vidéo une illustration de cet inquiétant phénomène.