Maison

Qu’est-ce qu’une construction passive ?

Question/RéponseClassé sous :Thermique , construction passive , Écohabitation
Une construction passive consomme moins de chauffage qu'une construction classique, par des aménagements spécifiques. Maison passive à Saint Priest, près de Lyon. © A. Bosse-Platière - Terre vivante

Une construction passive consomme moins de 15 kWh/m²/an pour le chauffage alors qu'une maison neuve actuelle utilise 100 kWh/m²/an.

Les critères d'une construction passive

On caractérise une construction passive de la façon suivante :

  • une isolation maximale ;
  • une bonne utilisation des apports gratuits, solaires et internes (équipements, activité humaine, métabolisme...) ;
  • la régulation thermique par « flux d'air » permettant de ne pas investir dans un réseau de chauffage puissant ;
  • une attention au système de renouvellement d'air et évacuation d'air vicié permettant de récupérer les calories sortantes et de minimiser les déperditions entrantes ;
  • une construction étanche à l'air, corollaire du point précédent ;
  • l'utilisation d'appareils électroménagers efficaces ;
  • le recours systématique aux énergies renouvelables ;
  • Comparée aux constructions  qui ont fleuri partout au cours du XXe  siècle, cette évolution se traduit par un surcoût de la construction. Mais ce surcoût pourra être amorti de plusieurs façons : les techniques de constructions passives vont diminuer au fur et à mesure qu'elles se généraliseront, grâce à une meilleure maîtrise et l'acquisition de nouveaux savoir-faire. De plus, le surcoût sera amorti grâce aux économies d'énergie du logement.