Mots-clés |
  • Astronomie,
  • cosmologie,
  • trou noir,
  • big bang

Quasar

PDF

Les quasars sont des astres distants, qui apparaissent comme des étoiles très brillantes lorsqu'on les observe au télescope, mais dont on sait aujourd'hui qu'il s'agit de noyaux actifs (AGN) de galaxies lointaines. Au départ, leur découverte a été faite avec des radiotélescopes.

C’est au début de l'année 1963 que la revue Nature signala deux de ces objets alors mystérieux qui agitèrent la communauté des astronomes. Ces astres, dénommés au départ « quasi stellar radio sources », furent immédiatement populaires sous le nom de « quasar », donné en 1964 par l'astrophysicien américain d'origine chinoise Hong-Yee Chiu. Il s'agissait de galaxies avec un noyau extrêmement brillant, dépassant en luminosité les autres galaxies des centaines de fois et parfois plus.


Les galaxies sont-elles nées d'un trou noir ? Les quasars, ces trous noirs supermassifs au cœur des galaxies, sont-ils à l'origine de la naissance des étoiles avant de les avaler ? Premier épisode d'une collection de documentaires Web sur l'astrophysique au XXIe siècle. Réalisateur : Pierre-François Didek (Karamoja Productions). Directeur de collection : Vincent Minier (laboratoire AIM Paris-Saclay). © AstrophysiqueTV, Dailymotion

Ainsi, dans le cas du quasar 3C 273, l'un des tout premiers découverts et dont la distance a été évaluée pour la première fois par Maarten Schmidt, elle dépasse deux millions de millions de fois celle du Soleil, ou encore 1.000 fois celle de la Voie lactée. Cela signifie que 3C 273 semblerait presque aussi brillant dans le ciel que le Soleil s'il était situé à la place de l'étoile Pollux, à environ 10 parsecs.

Les quasars se trouvent à des milliards d'années-lumière de nous et sont une marque caractéristique de l'univers lorsqu’il était beaucoup plus jeune, ce qui a fourni une première preuve de la validité de la théorie du Big Bang. Leur source d'énergie est sans doute de la matière tombant sur un trou noir supermassif. Toutefois, certains quasars pourraient être des trous de ver.

Le quasar 3C 273, le plus lumineux jamais observé, apparaît sur cette photographie prise par le télescope spatial Hubble. Avec une magnitude apparente (ou relative) de 12,9, 3C 273 est situé à 2,44 milliards d'années-lumière. © Nasa, Esa Le quasar 3C 273, le plus lumineux jamais observé, apparaît sur cette photographie prise par le télescope spatial Hubble. Avec une magnitude apparente (ou relative) de 12,9, 3C 273 est situé à 2,44 milliards d'années-lumière. © Nasa, Esa

Quasar - 1 Photo


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires