Sciences

Accrétion

DéfinitionClassé sous :Astronomie , météorologie , océanographie
Vue d'artiste d'un disque protoplanétaire, dans lequel des planètes se forment par accrétion. On voit une géante gazeuse, et une planète rocheuse qui ressemblera peut-être à la Terre ou à Vénus. © Nasa, FUSE, Lynette Cook

Le terme d'accrétion est utilisé dans différents domaines scientifiques, mais on le rencontre surtout en astrophysique et en géologie. Il désigne la constitution et l'accroissement d'un corps, d'une structure ou d'un objet par apport ou agglomération de matière, généralement en surface ou en périphérie de celui-ci. Toujours dans ce sens, il est utilisé aussi en médecine et en météorologie.

Le plus souvent, le terme d'accrétion s'emploie pour décrire la formation d'un disque de gaz et parfois aussi de poussières autour d'un astre, en général compact comme une naine blanche, une étoile à neutrons ou un trou noir dans un système binaire. Ce dernier est constitué d'une étoile dont de la matière est arrachée par les forces de marée de l'astre compact, et qui forme alors un disque d'accrétion en tombant sur cet astre.


Les trous noirs sont parmi les objets les plus opaques de l'univers. Heureusement, ils sont aussi parmi les plus attractifs, et c'est par leur pouvoir d'attraction démesuré que nous pouvons les détecter. Les trous noirs géants sont les ogres les plus monstrueux du zoo cosmique, mais ils ne sont pas des armes de destruction massive. Les jets de matière qu'ils produisent auraient contribué à allumer les premières étoiles et à former les premières galaxies. Hubert Reeves et Jean-Pierre Luminet, spécialistes en cosmologie contemporaine, répondent à toutes vos questions. Pour en savoir plus, visitez www.dubigbangauvivant.com. © Groupe ECP, YouTube

Divers processus conduisent à l'échauffement de ce disque d’accrétion, qui se met à rayonner dans le domaine des rayons X dans le cas d'un trou noir ou d'une étoile à neutrons, révélant leur présence. Lorsque l'on a affaire à une naine blanche, l’ajout de matière peut lui faire atteindre la masse de Chandrasekhar, ce qui provoque une explosion et l'occurrence d'une supernova SN Ia. Les quasars sont des trous noirs supermassifs accrétant d'énormes quantités de gaz.

On parle d'accrétion en astrophysique aussi lorsque l'on décrit la croissance par coalescence des grains de poussière dans un disque protoplanétaire, suivie de la croissance des planétésimaux et des planètes par capture gravitationnelle de gaz, poussières et petits corps célestes.

L’accrétion, ou formation de la croûte océanique

En géologie, le terme d'accrétion est souvent employé, mais pas uniquement, pour décrire la formation de la croûte océanique par remontée de magma au niveau d'une dorsale médio-océanique.

En médecine, le terme d'accrétion peut par exemple désigner la formation de calculs biliaires ou urinaires.

En météorologie, l'accrétion désigne le grossissement d'un hydrométéore (l'aspect sous lequel se présente l'eau sous forme solide ou liquide dans l'atmosphère) rencontrant une goutte d'eau en surfusion, qui gèle au moment de l'impact.

Cela vous intéressera aussi