Tech

Richard Matthew Stallman

16 mars 1953 -

Président de la fondation Free Software

Classé sous :Informatique , logiciel libre , Richard Stallman

Biographie

Né le 16 mars 1953, Richard Matthew Stallman est principalement connu pour avoir créé  le projet GNU ainsi que la licence publique générale GNU connue aussi sous le sigle GPL. Il est à la fois un programmateur ainsi qu'un militant s'opposant à toute forme de logiciels propriétaires. Il qualifie même ces derniers de logiciels privateurs entravant nos libertés. Il a rendu populaire le terme copyleft par opposition aux restrictions des copyrights.

À 16 ans, Richard Stallman découvre l'informatique pendant ses années de lycée. Deux ans plus tard, il entre à Harvard pour étudier la physique et les mathématiques avant de rejoindre les équipes du MIT spécialisées en intelligence artificielle.

GNU is Not Linux

Richard Stallman se lance en 1983 sur la création d'un nouveau système d'exploitation libre qu'il baptise GNU, un acronyme récursif signifiant GNU is Not Unix. Il se consacre à plein temps sur ce projet, au point de quitter son emploi au MIT. Deux ans plus tard, il fonde la Free Software Foundation. Cette dernière a pour objectif de promouvoir le logiciel libre et plus tard, la licence GPL

En 1990, Richard Stallman et la communauté impliquée sur GNU finalisent le développement du système. Il manque un noyau permettant d'articuler tous ces travaux. C'est le noyau Linux, développé par Linus Torvalds en 1991, qui est choisi pour former alors le sytème GNU/Linux.

GNU/Linux est aujourd'hui la base de nombreux systèmes libres appelés distributions GNU/Linux comme Ubuntu, Debian, Fedora, Red Hat...

Richard Stallman et la licence GPL

Influencé par Don Hopkins et son concept de copyleft, la licence GPL - General Public Licence - vise à assurer que l'ensemble des travaux conçus pour le système GNU restent libres et exploitables pour toute la communauté des développeurs.

La licence GPL repose sur quatre principes fondamentaux : 

  • La liberté d'exécuter un logiciel, pour n'importe quel usage ;
  • La liberté d'étudier le fonctionnement d'un programme et de l'adapter à ses besoins. Cela implique donc que le code source de ce dernier doit être entièrement accessible ;
  • La liberté de redistribuer des copies d'un programme ;
  • L'obligation de faire bénéficier la communauté des versions modifiées. Sur ce point, si un programme sous licence GPL a été modifié, son auteur doit alors publier ses modifications sous licence GPL également et partager lui-même les sources originales.

Par déduction, un logiciel libre est forcément open source ; l'inverse n'est pas vrai. Il est important de noter qu'un logiciel libre (free software en anglais) ne signifie pas gratuit. Il peut parfaitement être commercialisé.

Aujourd'hui Richard Stallman participe à de nombreuses conférences pour faire la promotion du logiciel libre et s'oppose publiquement aux brevets logiciels ainsi qu'aux dispositifs de verrouillage par DRM.