Tech

Un nouveau matériau semiconducteur

ActualitéClassé sous :technologie

-

Les laboratoires Fujitsu ont développé un nouveau matériau semi-conducteur en combinant des molécules organiques et des atomes métalliques : deux atomes de nickel s'insèrent à l'intérieur d'une molécule organique de type aromatique.

Fujitsu a déjà crée un disque constitué de ce matériau. Il peut stocker de l'information en modifiant l'état électronique. Les données stockées dans chaque molécule organique peuvent être lues électriquement en les combinant à des polymères conducteurs d'environ un nanomètre de diamètre.

Le matériau peut être utilisé pour des applications à haut débit, dans le domaine optique par exemple, et permettra d'atteindre des vitesses 100 fois supérieures au semi-conducteur à silicium. La société prévoit d'utiliser le matériau pour les circuits à forte intégration car, après avoir réussi à stabiliser électriquement et chimiquement la substance, il sera possible de stocker 1 bit de données par molécule organique.

Cela vous intéressera aussi