Décidément ce n'est pas une bonne période pour Microsoft. Depuis le 10 octobre ce ne sont pas moins de six alertes rouges qui ont été publiées par FrSIRT.
Cela vous intéressera aussi

La plupart de ces alertes concernent Microsoft Office, sauf une relative à l'interpréteur XMLXML de Windows. Elles sont toutes d'un niveau critique et exploitables à distance. De plus chaque alerte, sauf la dernière, signale l'existence de vulnérabilités multiples.

Il existe des correctifs pour chaque faillefaille, sauf la dernière en date qui concerne une faille dans PowerPoint (un récidiviste). La plupart des versions d'Office sont concernées et l'applicationapplication des correctifs (quand ils existent) est donc indispensable. Rappelons que la mise à jour standard de Windows Update ne concerne que les failles de Windows et non celles des programmes. Il faut donc choisir le bouton "Personnalisée" dans la page de site pour accéder aux correctifs des programmes.