La descente du dernier aimant supraconducteursupraconducteur dipolaire dans le tunnel du LHCLHC

Crédits : CERNCERN