InSight lui a volé un peu la vedette ces derniers jours, en atterrissant sain et sauf sur la planète rouge qui lui sert de terrain de jeu, le 26 novembre dernier. Mais pendant ce-temps, au gré de ses vagabondages, le rover martienrover martien Curiosity tombait sur un petit trésor : un objet lisse et brillant encore non identifié, surnommé « Little Colonsay » qui pourrait être une météoritemétéorite. « Mais les apparences peuvent être trompeuses et seule la chimiechimie peut nous en donner la preuve », indique Suzanne Schwenzer membre de la mission Curiosity. Pour en avoir le cœur net, le rover va retourner voir ce mystérieux caillou de plus près.

« Little Colonsay » a été repéré par la caméra ChemCamChemCam de Curiosity, qui combine deux instruments, l'un pour prendre des images des échantillons, l'autre pour les analyser par spectroscopie. S'il a pu être photographié, le caillou a malheureusement échappé à une première tentative d'échantillonnageéchantillonnage, mais son éclat intrigant justifie que Curiosity persévère pour l'étudier. Ce ne sera pas la première fois que le rover découvre une météorite. En 2014, il en avait déniché une ferreuse, et en 2016, une de ferfer et de nickelnickel.