Sciences

Les experts du passé : le mystère du squelette à la dent de fer

ActualitéClassé sous :archéologie , gaulois , gaule

Par Jonathan Sare, Futura

-

[EN VIDÉO] Les experts du passé : le mystère du squelette à la dent de fer  Lors de fouilles réalisées dans le département de l’Aube, des archéologues ont mis au jour un squelette. Dans sa bouche, une dent manquante a été remplacée par une prothèse métallique. Afin d’en savoir plus sur les conditions de cette intervention, l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) mène l’enquête au cours de cet épisode des Experts du passé. 

Lors de fouilles réalisées dans le département de l’Aube, des archéologues ont mis au jour un squelette. Dans sa bouche, une dent manquante a été remplacée par une prothèse métallique. Afin d’en savoir plus sur les conditions de cette intervention, l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) mène l’enquête au cours de cet épisode des Experts du passé.

Les tombes gauloises sont rarement bien conservées. Les ossements ont tendance à se dégrader rapidement et, parfois, il ne reste que les dents du défunt, comme c’est le cas ici. Lors de leur analyse, les archéologues ont fait une découverte inattendue : une prothèse en fer se trouvait à la place d’une dent manquante.

À notre époque, la chirurgie dentaire est commune mais, à l’âge du fer, ce type d’intervention était exceptionnel. Après observation du contenu de la tombe, les archéologues ont déterminé que le défunt, une femme au statut particulier, disposait d’un véritable pivot. Il y avait certainement au bout une dent artificielle, peut-être en ivoire ou en os.

© Docland Yard - Gedeon Programmes - Universciences - Inrap

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !