Addiction : cette zone du cerveau donne envie de souffrir

Classé sous :cerveau , Addiction , amygdale

Du sucre. De la cocaïne. Des objets provoquant des électrochocs. Peu importe. Si l'on stimule l'amygdale, une zone du cerveau générant des réponses émotionnelles, les rats en deviennent « accros ». Telle est la conclusion d'une étude publiée dans Nature Communications

Le désir créé par la stimulation laser des neurones de l'amygdale était d'une force comparable pour les trois cibles testées. Dans le cas de l'objet entraînant un électrochoc, les rats sont allés jusqu'à escalader une barrière pour l'atteindre. Et à se soumettre à une salve de chocs électriques. Pour le sucre et la cocaïne, les rats sont devenus obnubilés par la substance associée à la stimulation de l'amygdale, et ignoraient superbement l'autre substance. 

« L'amygdale a recruté des circuits cérébraux supplémentaires liés à la dépendance, pour créer un besoin fort et étroitement ciblé, que la cible elle-même soit agréable ou douloureuse », explique Kent Berridge, coauteur de l'étude.

Seul, il n'est pas toujours possible de résoudre un problème d'addiction. Et c'est normal ! Différents organismes peuvent vous aider. Notamment Drogues Info Services, joignable de 8 h à 2 h grâce au numéro vert 0 800 23 13 13, ou bien par chat sur leur site internet. © Freshidea, Adobe Stock