Planète

Gecko vert de Manapany

DéfinitionClassé sous :zoologie , Gecko vert de Manapany , Phelsuma inexpectata
Gecko vert de Manapany. Crédit photo : Mickaël Sanchez / Nature Océan Indien

D'après la Liste rouge nationale, Le Gecko vert de Manapany fait partie des espèces menacées en France.

Ce petit lézard de coloration vert pomme, à la tête marquée de bandes blanches et au corps parcouru de tâches rouges, est l'un des derniers reptiles terrestres endémiques de La Réunion. Il se rencontre uniquement au sud de l'île, sur une bande littorale longue de 11 km à moins de 200 m d'altitude, entre Saint-Joseph et Grand BoisPrincipalement arboricole, il paraît inféodé aux fourrés à vacoas littoraux mais peut aussi être observé aux alentours sur d'autres espèces végétales indigènes (lataniers rouges, maniocs marron...) ou exotiques (cocotiers, chocas vert...) et sur des substrats rocheux.

Catégorie Liste rouge nationale : En danger critique d'extinction (CR)

Fortement affecté par la destruction de son habitat, le Gecko vert de Manapany est aujourd'hui en situation critique à La Réunion. Au cours des dix dernières années, plusieurs de ses populations ont disparu et d'autres ont vu leurs effectifs diminuer dramatiquement. L'expansion d'espèces végétales introduites, comme le faux-poivrier, représente une première cause de disparition de son habitat, ces espèces envahissantes entraînant la fermeture du milieu et le recul des formations végétales indigènes. Le développement urbain et la construction d'infrastructures routières sont une autre cause du déclin de l'espèce, provoquant la régression et la fragmentation de ses populations sur l'ensemble de son aire de répartition.

Pour tenter de sauvegarder ce petit gecko unique au monde, les autorités réunionnaises, appuyées par les scientifiques et les associations locales, ont décidé d'élaborer en 2010 un plan national d'action. Ce plan permettra de mettre en place des actions prioritaires et de développer les connaissances sur l'espèce pour assurer sa préservation dans l'île.

Source : UICN France, MNHN, SEOR, ARDA, Insectarium de La Réunion, GLOBICE & Kélonia (2010). La Liste rouge des espèces menacées en France - Premiers chapitres consacrés à la faune de La Réunion.

A propos du Comité français de l’UICN

Le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) est le réseau des organismes et des experts de l’UICN en France. Regroupant au sein d’un partenariat original 2 ministères, 8 organismes publics et 36 organisations non-gouvernementales, il joue un rôle de plateforme d’expertise et de concertation pour répondre aux enjeux de la biodiversité. 

 

Site internet : www.uicn.fr