Tech

Les e-Books se mettent à la couleur

ActualitéClassé sous :informatique , Internet , Les livres électroniques se mettent à la couleur e-books couleur

E-Ink, principal fabricant d'encre électronique, vient d'annoncer une technologie d'affichage en couleurs, baptisée Triton. Elle devrait être mise à profit par le Chinois Hanvon pour un e-Book commercialisé début 2011.

Une liseuse couleur présentée par E-Ink dans une vidéo diffusée sur Vimeo. © E-Ink / Vimeo

Les livres électroniques sont pour l'instant cantonnés au noir et blanc, bien que la technique de l'encre électronique ait déjà été convertie à l'affichage de la couleur. Le procédé est fondamentalement monochrome : chaque pixel est matérialisé par une minuscule capsule sphérique emplie avec deux pigments, l'un noir et l'autre blanc. Parce qu'ils sont chargés, un champ électrique peut entasser ces pigments dans deux hémisphères différents. Ces capsules présentent ainsi deux faces, l'une claire, donc réfléchissante, ou l'autre sombre.

Le principe a un avantage énorme : une fois affichée, l'image n'a pas besoin de courant pour rester affichée, au contraire de celle d'un écran classique, LCD par exemple. C'est l'éclairage ambiant qui est mis à contribution. Il en résulte une consommation très faible, qui conduit à des autonomies se comptant en semaines.

Premiers modèles en 2011

Mais ces livres électroniques font aujourd'hui grise mine à côté des tablettes, qui, certes, déchargent leurs batteries bien plus vite, mais affichent aussi photos et vidéos. Il n'est donc pas étonnant de voir le principal fabricant d'encre électronique, E-Ink (qui fournit 90 % du marché), annoncer une version couleur.

Techniquement, l'entreprise ne précise pas les détails mais on comprend qu'un filtre coloré en damier à trois couleurs est installé sur l'afficheur et que les pixels sont formés par trois zones colorées en rouge, en vert et en bleu. Même si cet affichage, baptisé Triton, est annoncé comme « 20 % plus rapide que les précédentes générations d'encre E-Ink », il ne pourra pas diffuser des vidéos et ne concurrencera donc pas les tablettes et leurs écrans LCD.

En revanche, avec ce Triton, une liseuse pourra afficher des pages de journaux avec des photographies en couleurs, voire des animations simples ... « Les couleurs sont ternes, explique un journaliste du New York Timescomme si on regardait une photographie délavée par le temps. » Selon le même journal, un fabricant chinois, Hanvon, dispose déjà d'une liseuse utilisant l'écran Triton, qui sera commercialisée en 2011.