Le bruit que l’on entend parfois, à proximité de lignes électriques, est dû à un phénomène physique connu sous le nom d’« effet couronne ». © JP Freethinker, Flickr, CC ny-nc-nd 2.0

Sciences

Pourquoi les lignes électriques font-elles du bruit ?

Question/RéponseClassé sous :physique , lignes électriques , électricité

Lorsque l'on se trouve à proximité d'une ligne électrique, on entend parfois un petit bruit, comme un grésillement. Un phénomène physique on ne peut plus naturel qui s'observe aussi dans d'autres circonstances.

Les pertes d'énergie lors du transport de l'électricité sont l'un des problèmes majeurs auxquels se heurtent les concepteurs de réseaux. Elles sont notamment liées au simple passage du courant électrique dans un matériau conducteur. Ce phénomène est connu sous le nom d'« effet Joule » et se traduit par un dégagement de chaleur.

Un bruit dû à une perte d'énergie : l'effet couronne

Le bruit que l'on entend parfois lorsque l'on se trouve à proximité d'une ligne électrique est également une manifestation de ces pertes d'énergie. Il est le résultat d'un phénomène physique que l'on appelle l'« effet couronne ». Ce phénomène correspond à une décharge électrique. Il se produit lorsqu'un champ électrique devient suffisamment important pour ioniser son environnement proche, rendant ainsi l'air ambiant conducteur.

Des micro-décharges sur les fils électriques

Les micro-décharges que l'on observe - ou plutôt que l'on entend - sur les fils électriques sont encouragées par la présence d'irrégularités de surface comme des petites poussières, des insectes ou des débris végétaux. Le phénomène se produit plus volontiers lorsque l'atmosphère est humide.

Les feux de Saint-Elme

Dans le cas des lignes électriques, chaque micro-décharge s'accompagne d'un grésillement. Dans certaines conditions, l'effet couronne peut aussi devenir visible. On parle alors de « feux de Saint-Elme ». À l'approche d'un orage, on peut en effet parfois observer la manifestation de l'effet couronne sous la forme d'un halo lumineux, à la pointe des mâts de bateau ou de piquets de tente.