La production d’énergie grâce aux éoliennes est intermittente et non programmable, d’où le besoin de stocker l’électricité produite lorsque le vent souffle. © Dominique, Flickr, CC by-nc-nd 2.0

Sciences

Énergie et stockage de l’électricité : quels sont les enjeux ?

Question/RéponseClassé sous :physique , stockage de l'électricité , énergie renouvelable

Le bon fonctionnement du réseau électrique dépend de l'équilibre entre l'offre et la demande. Un équilibre que la poussée des énergies renouvelables rend de plus en plus difficile à maintenir. La solution envisagée par les spécialistes est de développer les moyens de stockage de l'électricité.

Longtemps, les producteurs d’électricité ont été en capacité d'adapter, avec plus ou moins d'efficacité, leur offre à la demande des consommateurs. Avec un schéma de fabrication centralisé, des moyens de production relativement flexibles et des stocks disponibles d'énergie fossile, la tâche était réalisable. Depuis peu, le consommateur a été mis à contribution, par le biais de tarifs incitatifs, par exemple, ou plus récemment, via des compteurs intelligents qui permettent de procéder à des effacements de consommation.

Stocker les énergies renouvelables

Le vrai problème commence à se poser avec le développement considérable, depuis quelques années, de la production d'énergie renouvelable (EnR) et notamment d'énergie éolienne ou d'énergie solaire. Même si elles sont de plus en plus prévisibles, ces sources d'énergie ne seront jamais programmables puisque nous ne pourrons jamais commander au soleil de briller ou au vent de souffler. Ces EnR sont par nature intermittentes et, qui plus est, leur production n'est généralement pas centralisée. Pour continuer à assurer à tout moment et en tout lieu l'équilibre entre l'offre et la demande en électricité, il semble indispensable de développer des solutions pour stocker cette énergie.

Les solutions de stockage

Systèmes à air comprimé, stockage par pompage d'eau, solutions thermiques, Power to Gas, batteries, etc., les technologies existent (à grande ou à faible capacité) mais leur rendement demande, pour la plupart, à être amélioré et leur coût contrôlé.

Au final, les solutions devront probablement être combinées et connectées à travers les smart grids, ces réseaux intelligents qui nous aideront à optimiser la production, la distribution et la consommation de l'électricité.