La lumière noire fait ressortir la couleur blanche des objets. © EL JOKER, Flickr, CC by nc-nd 2.0

Sciences

Lumière noire

DéfinitionClassé sous :physique , lumière , lumière noire

Les longueurs d'onde de la lumière que l'on appelle « lumière noire » (ou lumière de Wood) débutent à l'extrémité du spectre visible — du côté du violet, autour de 405 nanomètres — et s'étendent jusqu'à l'ultraviolet — autour de 375 nanomètres.

Une lumière noire peut être produite :

  • par fluorescence dans le cas des tubes basse pression ;
  • ou par l'arc au mercure dans les lampes à haute pression.

Usages de la lumière noire : médecine, détection de faux billets…

La lumière noire est utilisée dans des domaines variés.

En médecine, elle permet, par exemple, d'observer la peau en profondeur et ainsi de diagnostiquer des lésions invisibles à l'œil nu telles que des mycoses ou des problèmes de pigmentation.

La lumière noire ayant la caractéristique de mettre en lumière les fibres synthétiques, elle permet de repérer les faux billets de banque : les vrais n'en contiennent pas. Attention toutefois, car les billets en euros comportent des impressions en encre invisible qui se révèlent à la lumière noire.

La lumière noire fait également ressortir certains corps fluorescents. Aussi y fait-on souvent appel pour créer des effets dans les soirées.

Lumière noire et santé : quels dangers ?

Intrinsèquement, la lumière noire peut avoir des impacts sur la santé et plus particulièrement sur la peau (photosensibilisation) ou sur les yeux (conjonctivite). Dans la pratique, l'Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles assure que, lorsque l'exposition a lieu à plus de 1,5 mètre de distance, les risques disparaissent.

À voir aussi :