Maison

Qui fabrique les euros ?

Question/RéponseClassé sous :Finances , euros , zone euro
Un billet de 100 euros. Sa conception et ses dessins ne diffèrent pas d'un pays à l'autre. Chaque banque centrale nationale doit en imprimer une certaine quantité, définie par la Banque centrale européenne (BCE), pour son propre pays ou pour d'autres. Ce billet porte la mention « 2002 », nom de la première série. La signature est celle de Jean-Claude Trichet, président de la BCE de 2003 à 2011. © Banque centrale européenne

Chaque pays de la zone euro assure la fabrication d'une partie des billets et des pièces de monnaie : Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Portugal, Slovaquie et Slovénie. D'autres pays utilisent l'euro, mais n'en fabriquent pas : des micro-États (Andorre, Monaco, Saint-Marin et Vatican), ainsi que le Monténégro et le Kosovo. 

Fabrication des euros en France

En France, l'impression des billets est réalisée pour l'essentiel à Chamalières, dans le département du Puy-de-Dôme (région Auvergne), non loin de Clermont-Ferrand. On peut savoir où un billet a été fabriqué en repérant un code, sur la face portant la signature, à l'intérieur d'une étoile blanche (billets de 10 et 20 euros par exemple) ou dans un rectangle blanc (billets de 5 euros). La première lettre indique le lieu d'impression, par exemple L pour Chamalières ou R pour Berlin (Allemagne). En France, les pièces sont réalisées par la Monnaie de Paris, à Pessac, près de Bordeaux, dans le département de la Gironde (Aquitaine).

Les billets, fabriqués en fibres de coton, portent des dessins d'œuvres architecturales symbolisant les liens entre les peuples ou l'ouverture (ponts, fenêtres, portails, etc.). Leur conception n'a pas varié entre la première mise en circulation le 1er janvier 2002 et 2013 : c'est la première série, dite « 2002 » (marquage visible sur les billets). La série suivante sera estampillée « 2013 ». Elle représentera mieux de nouveaux pays et utilisera de nouvelles techniques contre les contrefaçons.

Cela vous intéressera aussi