Aurore polaire (boréale) vue de l’espace, le 25 janvier 2012, au-dessus du Canada. © Nasa

Sciences

Aurore polaire

DéfinitionClassé sous :Astronomie , champ magnétique , vent solaire

Les aurores polaires sont principalement visibles aux plus hautes latitudes du globe terrestre :

Lorsque l'activité du Soleil est à son plus haut niveau (le cycle solaire dure en moyenne onze ans), il est possible d'en observer jusqu'aux latitudes moyennes comme celles de la France, voire parfois jusqu'en Espagne et au Maroc.

Les aurores polaires : explication

C'est le vent solaire qui est à l'origine des aurores polaires. Les particules très énergétiques (électrons et protons) expulsées à une vitesse moyenne de 400 km/s dans toutes les directions du Système solaire sont, dans leur grande majorité, déviées de notre atmosphère par le champ magnétique terrestre. Toutefois, une partie parvient à passer par les points faibles aux pôles.

C'est de leur interaction avec les différents atomes et molécules de l'ionosphère, principalement l'oxygène et l'azote, à des altitudes comprises entre 400 et 100 km, que vient leur coloration :

  • du vert au rouge pour l'oxygène ;
  • du rose au violet, du bleu et aussi du rouge pour l'azote.

Toutes ces nuances dépendent aussi de l'énergie du vent solaire et de l'altitude.

De magnifiques aurores filmées depuis l'ISS  Capturée depuis la Station spatiale internationale, cette vidéo en accéléré nous dévoile la beauté fascinante d’une aurore polaire qui embrase l’atmosphère terrestre. Les six astronautes alors à bord de l'ISS, située à 400 km d’altitude, étaient aux premières loges pour assister à ce spectacle.