Carte générale du déplacement de l'astéroïde 2012 DA 14 dans le ciel français au cours de la soirée du 15 février. © Heavens Above

Sciences

Comment observer 2012 DA 14, l'astéroïde qui va nous frôler

ActualitéClassé sous :Astronomie , astéroïde , paire de jumelles

Par Jean-Baptiste Feldmann, Futura

Visible avec une paire de jumelles, l'astéroïde 2012 DA 14 passera en trombe au-dessus de nos têtes dans la soirée du 15 février, un événement que chacun pourra vivre si le ciel est dégagé.

S'il y a dans votre entourage des passionnés d'astronomie, ne comptez pas sur eux pour la soirée du vendredi 15 février. Ils seront aux abonnés absents, mobilisés pour suivre le passage de l'astéroïde 2012 DA 14, ce gros caillou de 50 m de diamètre découvert le 23 février 2012 à l'observatoire astronomique de Majorque (OAM). Cet astéroïde survolera la Terre à moins de 28.000 km d'altitude, un record de proximité (sa trajectoire va passer à l'intérieur de l'orbite des satellites géostationnaires) pour un corps de cette taille.

Du coup, les astronomes vont se détourner quelques heures de l'autre vedette céleste de cette année 2013, la comète Ison, pour admirer le passage de cet astéroïde, qui est bien entendu sans danger. La proximité de ce passage conjuguée à la taille de l'objet permettront de suivre son déplacement rapide dans le ciel pendant la première partie de nuit avec une paire de jumelles.

Les instruments des professionnels seront eux aussi mobilisés pour étudier ce géocroiseur, à l'instar du radar de Goldstone qui va tenter de préciser ses caractéristiques physiques et sa trajectoire future. Les astronomes tenteront aussi de mesurer sa vitesse de rotation.

La trajectoire prévue de l'astéroïde 2012 DA 14, le vendredi 15 février 2013. Vers 20 h 00 TU (ou GMT), soit 21 h 00 en heure française, il passera à à moins de 28.000 km de la surface de la Terre. Il coupera alors le plan orbital des satellites géostationnaires (tournant au-dessus de l'équateur à 36.000 km, Geosynchronous Ring). La force de gravité générée par notre planète modifiera alors nettement sa course, un élément indispensable à mesurer pour préciser sa trajectoire future, et notamment estimer les risques d'une collision. © P. Chodas, Nasa

Un petit tour et puis s'en va

Après être passé au plus près de la Terre en début de soirée (il ne sera pas encore visible en France à ce moment-là), 2012 DA 14 se lèvera sur l'horizon en direction de l'est aux alentours de 21 h 00 (heure locale) pour les habitants de l'Hexagone. Il sera observable dans la constellation du Lion avec une magnitude d'environ 8, insuffisante pour une observation à l'œil nu, mais accessible avec une paire de jumelles.

Il poursuivra son chemin à travers les constellations de la Chevelure de Bérénice, des Chiens de Chasse et de la Grande Ourse qu'il traversera vers 22 h 30 (heure locale) en étant de magnitude 9. Son éclat continuera de décroître (l'astéroïde s'éloignant de nous), tandis qu'il poursuivra son chemin en direction de la Petite Ourse. Armés de jumelles, vous pourrez rechercher ce petit point lumineux qui se déplace rapidement en début de nuit : un degré apparent dans le ciel en trois minutes environ, soit le diamètre de la Pleine Lune en 90 secondes.

La carte ci-dessous (réalisée grâce au site Heavens Above) donne la trajectoire générale de 2012 DA 14 dans le ciel français. Pour des cartes plus précises, on peut consulter la page spéciale de la station d'observation de Dourbes ou encore celle de Stelvision.com. Ne manquez pas de suivre cette aventure sur notre forum d'astronomie, où seront présentées les photographies que pourront réaliser les observateurs disposant d'un ciel dégagé.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.