Sciences

Astrophotographie : la Terre, le Soleil et la Lune

ActualitéClassé sous :Astronomie , astrophotographie , Terre

Peut-on réunir sur une même image notre planète, son étoile et son satellite naturel ? Réponse positive en image par l'un de nos astrophotographes.

Notre bonne vieille Terre, le Soleil couchant et le fin croissant lunaire, un trio exceptionnellement réuni sous le ciel des Antilles. © J. Blanchard
  • Admirez les images de la Lune

Trois astres sont indissociables de l'évolution humaine et de nos préoccupations quotidiennes. La Terre bien sûr, qui est notre berceau, est aux premières loges de nos soucis. Ses colères naturelles (comme les séismes) nous inquiètent ainsi que les rapides modifications qui la touchent et dont notre mode de vie est plus ou moins responsable comme la pollution ou le réchauffement climatique. Vient ensuite le Soleil, cette étoile qui nous dispense chaleur et lumière et qui manifeste parfois des sautes d'humeur sous la forme de spectaculaires éruptions de plasma solaire.

Troisième protagoniste, la Lune. Notre satellite naturel occupe une place particulière dans notre ciel en raison de sa proximité qui en a permis l'exploration humaine. Un astre dont nous savons également aujourd'hui qu'il est un élément indissociable du développement de la vie sur notre planète, ce qui fait du système Terre-Lune une rareté.

La sonde japonaise Kaguya n'avait pas son pareil pour nous montrer la Terre depuis le balcon lunaire. © Jaxa/NHK

Une image face au Soleil

Photographier notre planète avec le Soleil est une chose assez simple. Il suffit de guetter notre étoile lorsqu'elle est proche de l'horizon, à son lever ou son coucher, quand l'atmosphère terrestre en atténue la luminosité et pare le disque solaire de belles teintes orangées. Même façon de procéder quand on veut immortaliser le duo Terre-Lune. Un lever de Pleine Lune donne l'occasion de placer notre satellite naturel au milieu des paysages terrestres. Quant au Soleil et à la Lune, les photographier ensemble n'est possible qu'à l'occasion des éclipses de Soleil, et encore la Lune est-elle invisible à cet instant.

Mais alors comment Jordan Blanchard s'y est-il pris pour avoir sur la même image les trois astres ? Il a choisi de relever le défi le 6 mai 2011 depuis l'île de Saint-Barthélémy au nord des Antilles françaises. La Nouvelle Lune s'était produite deux jours plus tôt, permettant au croissant de prendre un peu d'embonpoint et de s'éloigner de l'éclat solaire. La situation géographique du lieu d'observation offrait un avantage par rapport à la métropole : plus on est proche de l'équateur terrestre et plus l'écliptique, cette bande qui matérialise le déplacement de la Lune, du Soleil et des planètes, se redresse dans le ciel. C'est ainsi qu'une fois le Soleil assez bas sur la mer il devenait possible de saisir le sourire lunaire un peu plus haut perdu dans un ciel désespérément bleu.

À propos de Jordan Blanchard

Habitué de notre forum d'astronomie, ce jeune amateur nous avait proposé il y a quelque temps sa vision de la planète Saturne dans un petit télescope.  Si vous aussi vous souhaitez nous proposer une image astronomique destinée à illustrer cette rubrique, il vous suffit de suivre nos consignes.