Les différentes phases de la Lune. © Delphotostock, fotolia

Sciences

Pourquoi la Lune a-t-elle des phases ?

Question/RéponseClassé sous :lune , Espace , phases de la lune

La Lune est souvent associée à la nuit mais cette idée est fausse. Nous pouvons aussi l'admirer le jour. Et chaque mois, nous ne la voyons plus du tout durant quelques jours. La Lune, qui nous montre toujours la même face, semble grossir puis de nouveau maigrir. Et le cycle recommence. Tous les 29,5 jours... Pourquoi les phases de la Lune changent-elles sans cesse ?

Si nous voyons les fractions éclairées de la Lune changer au cours d'une lunaison, c'est parce que notre satellite naturel tourne autour de la Terre. Tous les 29 jours et demi, l'astre reprend la même position relativement à notre planète et le Soleil. Les astronomes appellent ce cycle « révolution synodique de la Lune » ou lunaison.

Nouvelle Lune et premier croissant

Lorsque la Lune est positionnée entre la Terre et le Soleil, c'est la Nouvelle Lune. Il nous est alors impossible de la voir (sauf si elle passe entre nous et le Soleil, créant une éclipse solaire). Sa face nocturne est tournée vers nous et sa partie éclairée regarde bien entendu le Soleil. N'émettant aucune lumière propre, le corps céleste est noyé dans la luminosité du ciel. Il faut attendre ensuite au moins entre 10 et 12 heures pour distinguer un très fin croissant. C'est une Lune encore très jeune. Mais l'astre se couche rapidement et ce n'est vraiment que deux ou trois jours après la Nouvelle Lune que les Terriens peuvent admirer un croissant lunaire au crépuscule. On a alors l'impression que la Lune grossit de jour en jour.

Schéma des différentes phases de la Lune. © Wikipedia, CC by-sa 3.0

Premier quartier de Lune

Comme la Lune gravite autour de la Terre, environ sept jours après la Nouvelle Lune nous pouvons la voir en premier quartier. Elle est alors positionnée perpendiculairement à l'axe Terre-Soleil. Vue du sol terrestre, nous voyons une moitié de sa face tournée vers nous éclairée directement par le Soleil. Bien entendu, vue du dessus, la Lune a son hémisphère tourné vers le Soleil entièrement éclairé, à l'instar de la Terre. La Lune continue de croître. Elle deviendra les jours suivants, gibbeuse.

Pleine Lune

Au mitan de la lunaison, quinze jours environ après le début du cycle, la Lune, la Terre et le Soleil sont alignés. Les Terriens peuvent alors voir uniquement la face éclairée de la Lune. C'est la Pleine Lune. Dans ce cas de figure, l'astre lunaire qui fait face au Soleil, se lève quand ce dernier se couche puis il se couche quand l'astre solaire réapparaît en fin de nuit.

Dernier quartier de Lune et dernier croissant

Le dernier quartier de Lune — comme pour le premier quartier mais à l'opposé — se produit lorsque l'astre lunaire est positionné perpendiculairement à l'axe Terre-Soleil. Cette fois, c'est l'autre moitié de la face de la Lune tournée vers la Terre que nous voyons. La Lune est dite « vieille », elle est décroissante. Les jours suivants, la Lune continue de maigrir devenant un croissant de plus en plus fin visible en fin de nuit. Et de nouveau, elle disparaît quelques jours.

Pourquoi y a-t-il des éclipses ?

L'orbite de la Lune autour de la Terre est elliptique et inclinée par rapport au plan de la révolution de la Terre autour du Soleil (l'écliptique). Le plus souvent, la Lune passe au-dessus ou au-dessous de l'axe Terre-Soleil. Il arrive parfois que l'astre lunaire coupe cet axe lors d'une Nouvelle Lune ou d'une Pleine Lune

Dans le premier cas, notre satellite nous cache le Soleil. C'est une éclipse solaire, totale, annulaire ou partielle du Soleil. Dans le second, la Lune traverse l'ombre de notre planète et disparaît momentanément, en totalité ou en partie : c'est une éclipse de Lune.

La Lune, premier calendrier universel

Universelle et facile à observer, la Lune demeura longtemps la première horloge pour l'humanité. Ses cycles de 29,5 jours ont servi de calendrier pour de nombreuses cultures dans le passé.

Les termes « mois » et « mensuel » nous viennent du latin mensis, hérité du grec mên et mênê (Lune). En anglais, Lune et mois partagent la même racine : moon et month. Idem en allemand : mond (Lune) et monat (mois).

Cela vous intéressera aussi