Le rover Curiosity, dessiné sur son terrain de chasse, dans le cratère Gale, où il travaille depuis maintenant cinq ans. © Nasa, JPL

Sciences

Revivez le film de la descente de Curiosity vers le sol de Mars

ActualitéClassé sous :Astronautique , Curiosity , descente du rover

Il y a cinq ans, le 6 août 201, le rover Curiosity, de la Nasa, pesant près d'une tonne atterrissait sur Mars, porté par une grue volante pour les dernières dizaines de mètres. Une des caméras du bord, baptisée Mardi et dirigée vers le bas, avait filmé les trois dernières minutes de la descente, jusqu'au nuage de poussière et au déploiement des roues.

Article paru le 7 août 012

Dès la séparation du bouclier thermique, un imageur, baptisé Mardi pour Mars Descent Imager, s'est déclenché et a filmé, à raison de 4 images par seconde, la descente de Curiosity vers le bas jusqu'à son atterrissage. Le rover était déjà entré dans l'atmosphère martienne et ce bouclier de 4,4 m avait fait son office, ralentissant l'engin de 21.000 à 1.450 km/h.

Déployé depuis 25 secondes, le parachute de 16 m de diamètre avait fait chuter la vitesse à 450 km/h. C'est à ce moment-là que le bouclier a été largué. Curiosity était alors à 2,5 minutes du posé dans le cratère Gale.

La caméra Mardi (Mars Descent Imager) s’est déclenchée juste après le largage du bouclier thermique (4,4 m), alors que le parachute de Curiosity était déjà déployé, et a filmé les 2,5 minutes de descente jusqu’à l’atterrissage, à 4 images par seconde. On voit ici 297 images. Les premières montrent le site d’atterrissage. À 0 min 44 s, un nuage de sable se forme sous l’effet du souffle des 8 réacteurs de la grue aéroportée, à environ 20 m du sol. Les dernières images laissent voir l’une des roues qui vient de se déployer. © Nasa, JPL-Caltech

Un film précieux pour les futures missions martiennes

Sans ce bouclier protecteur, la caméra Mardi, fixée sous le rover, avait une vision plongeante. En couleur, avec une définition de 1.600 x 1.200 pixels, elle a engrangé ses images dans sa mémoire de 8 Go, montrant le site d'atterrissage où évoluera Curiosity. Pour réaliser cette vidéo, la Nasa a sélectionné les bons passages car tous ne sont pas exploitables.

Le film est court, les images plutôt médiocres et le cadrage est approximatif mais cette vidéo a de quoi impressionner et montre la rapidité avec laquelle se sont succédé les manœuvres jusqu'à l'atterrissage. De plus, et surtout, ces images fourniront de précieuses informations sur la descente, que décrypteront les ingénieurs du JPL pour analyser le déroulement de cette phase critique de la mission MSL.