Sciences

Le projet de systèmes anti-missiles équipant des avions civils prend forme

ActualitéClassé sous :aéronautique , anti-missile , avion

Le Homeland Security Department (HSD) a retenu les sociétés Northrop Grumman Co., United Airlines et BAE Systems pour développer un système anti-missile embarqué sur les avions de transport civil.

Le projet de systèmes anti-missiles équipant des avions civils prend forme

Ce type de système est bien connu et déjà utilisé sur de nombreux appareils militaires. Les missiles ennemis, normalement guidés par la chaleur des réacteurs des avions, sont leurrés par d'autres sources de chaleur et ainsi déviés de leur trajectoire.

Pour fonctionner sur des engins commerciaux, le dispositif doit être adapté afin de devenir suffisamment petit, léger et robuste. Les trois compagnies, qui recevront chacune deux millions de dollars, ont indiqué travailler sur une machine pesant une centaine de kilo et qui devrait coûter entre 0,5 et 1 million de dollars.

Northrop Grumman et BAE Systems ont opté pour un laser qui, une fois le lancement d'un missile ennemi identifié, illuminera la tête du missile afin de simuler la chaleur thermique d'un avion et provoquera son explosion. United Airlines a quant à elle choisi d'utiliser des leurres éjectés à très haute température pour tromper le système de recherche du missile.

A la fin de l'année, le HSD désignera en fonction des résultats le dispositif qui sera déployé sur plus de 6800 appareils dans un délai de deux ans.