Santé

Essoufflement : un symptôme sérieux de la BPCO

Question/RéponseClassé sous :Divers , essoufflement , effort
Essouflement : le tabac, pemier facteur de risque de BPCO. Crédit : Jeancliclac - Fotolia

Depuis quelque temps, vous vous sentez essoufflé au moindre effort ? Consultez un médecin sans attendre. Il est en effet très important  de vérifier que vous ne souffrez pas d'une insuffisance cardiaque ou d'une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Dans l'insuffisance cardiaque, le cœur peine à propulser le sang. Au début, vous ressentirez essentiellement une fatigue. Elle va petit à petit s'installer, témoignant de la défaillance du muscle cardiaque. Etape suivante, la gêne respiratoire à l'effort. Puis au repos. C'est ce que les spécialistes appellent une dyspnée.

L'essoufflement peut aussi être l'un des premiers symptômes de la BPCO, une maladie qui monte.  Sa première et pratiquement unique cause en France, est le tabac. Lentement, la maladie provoque un rétrécissement qui obstrue les bronches. Au fil du temps, la capacité respiratoire diminue. Le travail de sape de la BPCO a commencé, et le fumeur ne retrouvera jamais sa pleine capacité respiratoire. Sans diagnostic, sans sevrage tabagique, la maladie va irrémédiablement provoquer une insuffisance respiratoire. Avec à terme un seul recours, la mise sous oxygénothérapie.

Insuffisance cardiaque et BPCO sont des maladies extrêmement sérieuses et souvent, mortelles. Un essoufflement qui vous paraît insignifiant doit impérativement vous alerter.

Source : Le Manuel Merck, quatrième Edition

Cela vous intéressera aussi