Santé

Bernard Pau est nommé directeur du département des Sciences de la vie du CNRS

ActualitéClassé sous :vie

-

Bernard Pau, professeur d'immunologie et biotechnologie à l'Université Montpellier 1, Directeur de l'Institut de biotechnologie et pharmacologie (associant le CNRS, l'Université Montpellier 1 et la Société BioRad), est nommé directeur du département des Sciences de la vie du CNRS, à compter du 22 avril 2002, par décision de Geneviève Berger, directrice générale du CNRS. Il succède à ce poste à Jacqueline Godet appelée à d'autres fonctions.

Né le 12 avril 1951 à Tunis, Bernard Pau est ingénieur chimiste (Ecole nationale supérieure de chimie de Montpellier), docteur-ingénieur en biochimie (Université des sciences et techniques du Languedoc, Montpellier), ancien élève de l'Institut Pasteur (Paris), docteur d'état en immunologie (Montpellier) et agrégé des sciences pharmaceutiques (Paris).

Après avoir débuté en 1975 dans l'industrie (groupe Coulter) puis avoir contribué à l'essor des recherches en Immunologie du groupe Sanofi, Bernard Pau entre à l'université en 1983. Il a, depuis lors, étroitement associé enseignement, formation, recherche innovante et partenariats pour le développement économique. Ainsi, à partir de 1992, il dirige l'unité « Immunoanalyse et innovation en biologie clinique » (associant l'Université Montpellier 1, le CNRS et Sanofi Diagnostics Pasteur) et, depuis 1999, l'Institut de biotechnologie et pharmacologie (CNRS, Université Montpellier 1, BioRad). Ce parcours pionnier à l'interface entre la recherche publique et le monde industriel s'est également concrétisé par la création d'une entreprise d'innovation pharmaceutique consacrée au traitement du diabète (Innodia).

Bernard Pau a participé aux travaux du groupe interministériel « Recherche - Médicament » (1999) qui a préconisé la mise en place d'une politique française et européenne forte en faveur de la relance de l'innovation biotechnologique et pharmaceutique.

Bernard Pau est l'auteur de plus de 120 publications internationales et brevets dans le domaine de l'immunologie, la biotechnologie et la pharmacologie. Ses travaux et ceux de son équipe ont débouché sur le développement industriel d'une quinzaine de produits innovants (bioréactifs) dont plusieurs en première mondiale.

Passionné par l'écriture et la réflexion philosophique, Bernard Pau a publié en 1989 Poussières de conscience (Essais et nouvelles, Ed. Alpha Bleue, Paris). Il est membre du Comité consultatif national d'éthique.

Le département des sciences de la vie est l'un des huit départements scientifiques du CNRS. Avec 3202 chercheurs, 2708 ingénieurs, techniciens et administratifs, 379 unités de recherche et structures fédératives, un budget hors personnels de 65,214 millions d' euros HT en 2002, le département des sciences de la vie représente environ un quart des moyens du CNRS. Les recherches conduites par le département visent à comprendre la structure et le fonctionnement des génomes et des macromolécules, à analyser les grandes fonctions de l'organisme, à étudier les agents pathogènes, l'évolution de la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes.