Santé

En image : un concours de microscopie du National Geographic

ActualitéClassé sous :biologie , microscopie , concours

La société FEI et le National Geographic organisent chaque année un concours d'images réalisées au microscope électronique. Cet événement a pour objectif de faire découvrir au public l'univers fascinant de l'infiniment petit. À cette occasion, Futura-Sciences vous propose de découvrir un panorama de quelques-uns des incroyables clichés en compétition.

Image de microscopie électronique de la tête d'un spermatozoïde de souris. L'image a été grossie 10.000 fois. © FEI, Flickr

L'évolution de la science est souvent tributaire de l'invention d'instruments qui permettent à l'être humain d'aller au-delà des limites de ses sens. L'invention et le perfectionnement des microscopes au XVIIe siècle ont permis la découverte et l'étude d'un nouveau monde. Les appareils ont peu à peu été améliorés au cours des années. C'est ainsi que dans les années 1930, la conception du microscope électronique a permis d'observer avec encore plus de détails le monde de l'invisible.

Vue frontal d’une tête de coléoptère, dont les antennes ont été enlevées (sur l’image, les trous laissés par l’ablation des antennes ressemblent à des yeux de monstre). Il appartient à l’espèce Paussus favieri. L’image a été agrandie 250 fois. © FEI, Flickr

Plutôt que d'utiliser la lumière, les microscopes électroniques utilisent un faisceau d'électrons pour illuminer un échantillon. Les microscopes électroniques peuvent atteindre un pouvoir de résolution d'environ 0,1 nanomètre, c'est-à-dire près de 2.000 fois plus élevé qu'un microscope optique. À titre de comparaison, la taille d'une bactérie s'échelonne entre 500 et 5.000 nanomètres. Grâce à cette technique, on peut réaliser des images fascinantes d'éléments invisibles à l'œil nu. De nombreux laboratoires de recherche ont désormais accès à cette technologie.

Coupe transversale d’un filtre de cigarette. On peut apercevoir les fibres de cellulose. L'image a été grossie 1.000 fois. © FEI, Flickr

L’infiniment petit, du monde naturel à la maison

Cette cinquième édition du concours de microscopie électronique s'organise en quatre thèmes différents : monde naturel, corps humain, autour de la maison et autres sciences. Les intéressés peuvent soumettre leurs clichés directement sur le site de la société FEI. Les images de chaque catégorie seront présentées chaque mois, et les gagnants seront annoncés en octobre 2013.

Grille utilisée pour placer un échantillon, en vue de réaliser une observation de microscopie électronique. © FEI, Flickr

La thématique du mois de mai était dédiée au monde naturel. Les organisateurs ont donc invité les candidats à soumettre des photos de parties du corps d'insectes, de toiles d'araignées, de plantes, de minéraux, de bactéries, etc. Ce concours est destiné à faire découvrir l'univers merveilleux de l'infiniment petit. Les images lauréates seront promotionnées dans un film intitulé Les mystères du monde invisible, produit par la société FEI et National Geographic.