À l’automne, avant que les feuilles ne tombent des arbres, les forêts se parent de jolies couleurs. © Elena Schweitzer, fotolia

Planète

Automne : pourquoi les feuilles tombent-elles ?

Question/RéponseClassé sous :arbre , feuilles , feuilles caduques

Quand vient l'automne, chaque année, aux latitudes moyennes et plus élevées, bosquets, bois et forêts se transforment et se parent de couleurs or, orangées, cuivres et pourpres. Par millions, les feuilles des arbres virevoltent et se déposent au sol. Mais pour quelle raison les arbres se débarrassent-ils de leurs feuillages ? Quel est le processus ?

Lorsque les températures commencent à descendre, au début de l'automne, les arbres de nos forêts tempérées mettent en place des mécanismes qui vont leur permettre de vivre au ralenti pendant l'hiver qui s'annonce et d'éviter de dépenser de l'énergie inutilement.

Si les troncs et les branches sont isolés par l'écorce, et si les racines restent à l'abri dans le sol, les feuilles, quant à elles, posent problème. Leurs tissus sont incapables de résister à la chute des températures.

Privées de sève, les feuilles se meurent

Les feuilles des arbres sont recouvertes de capteurs photosensibles qui réagissent à la réduction de la durée du jour. Ceux-ci provoquent la libération massive d'éthylène, une hormone végétale sécrétée par les arbres. C'est le signal délivré aux arbres pour que ces derniers se mettent à produire des bouchons de liège qui vont venir isoler les feuilles des réseaux de sève.

Les feuilles changent de couleur puis tombent

Privées d'eau et de minéraux, les feuilles perdent de leur souplesse. La photosynthèse s'interrompt et la chlorophylle qui colore les feuilles en vert se dégrade. Les pigments rouge, jaune ou orange prennent le dessus et donnent à nos forêts leurs si belles couleurs de l’automne. Au moindre coup de vent, les attaches des feuilles se rompent alors et celles-ci tombent au sol. On parle alors de feuilles caduques.

Les feuilles persistantes, ces feuilles qui ne tombent pas

L'évolution a opté pour une stratégie différente concernant les conifères. Leurs feuilles se présentent sous la forme de petites aiguilles recouvertes de cire. Cette couche isolante les aide à résister au froid. D'autant que la surface réduite de ces aiguilles les aide aussi à survivre à l'hiver. On parle alors de feuilles persistantes.

Dans les régions au climat méditerranéen, plusieurs espèces d'arbres comme, notamment, le chêne vert et l'olivier, conservent leurs feuilles en hiver.