Planète

Espèce panchronique

DéfinitionClassé sous :paléontologie , espèce animale , espèce végétale
 
Les cœlacanthes sont des vertébrés sarcoptérygiens non tétrapodes. Ils ont peu évolué morphologiquement depuis leur apparition voici 300 millions d'années, ce qui leur vaut d'être qualifiés d'espèce panchronique. Des fossiles ont été trouvés sur tous les continents à l’exception de l’Antarctique. Deux espèces vivent encore à ce jour : Latimeria chalumnae et Latimeria menadoensis. © Franck Chicot, Flickr, cc by nc sa 2.0

Une espèce panchronique désigne un organisme animal ou végétal qui présente une forte ressemblance morphologique avec des espèces disparues connues à l'état de fossile.

Fossile vivant, un terme à bannir

Le terme « fossile vivant » est également utilisé pour décrire de telles espèces, mais il tend progressivement à disparaître, car il suggère que les entités ciblées n'ont pas évolué au cours des temps géologiques. Or, cela est faux.

Les espèces panchroniques les plus célèbres sont :

  • le cœlacanthe, qui ressemble à ses ancêtres ayant vécu voici 300 millions d'années, au Carbonifère ;
  • le nautile, dont l'apparence rappelle celle de ses cousines les ammonites ;
  • les dipneustes, qui sont les derniers représentants d'un groupe apparu au Paléozoïque, voici 251 à 542 millions d'années ;
  • le Ginkgo biloba, qui correspond à la plus ancienne famille d'arbres connue. Elle serait apparue voici 270 millions d'années.