Une reconstitution du thylacine, une espèce considérée comme disparue. © nicolasprimola, fotolia

Planète

Tigre de Tasmanie

DéfinitionClassé sous :animaux , tigre de Tasmanie , thylacine

Le tigre de Tasmanie ou thylacine (Thylacinus cynocephalus) est un marsupial carnivore dont l'espèce est considérée comme éteinte. Le tigre de Tasmanie a pour proche cousin un autre marsupial : le diable de Tasmanie.

Le thylacine possédait des rayures sur le dos, 15 à 20 des épaules à la queue. Sa tête rappelait celle d'un chien ou d'un loup. Les mâles étaient plus gros que les femelles. Depuis le nez jusqu'au bout de la queue, il pouvait mesurer 1,8 m ; il faisait environ 58 cm de haut aux épaules et pesait de l'ordre de 30 kg pour un adulte. Le thylacine chassait des kangourous, d'autres marsupiaux, des rongeurs, des oiseaux. Il évitait le contact avec les humains.

Une espèce officiellement considérée comme disparue

Le thylacine était présent en Australie continentale, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Tasmanie. Les populations de thylacines auraient diminué à cause de la chasse et de la compétition avec les dingos australiens. L'espèce a d'abord disparu en Australie continentale il y a environ 2.000 ans et s'est maintenue en Tasmanie. Le dernier représentant de l'espèce se serait éteint en 1936 au zoo de Hobart. En Tasmanie, la colonisation a introduit des moutons au 19e siècle, ce qui a pu conduire le thylacine à chasser ces animaux. Des chasseurs de prime étaient alors récompensés pour tuer des thylacines. 

Malgré la disparition du tigre de Tasmanie, des personnes relatent régulièrement des expériences troublantes laissant supposer que des tigres de Tasmanie seraient toujours vivants. Des témoignages recueillis en Australie ont même amené des scientifiques à installer des caméras dans le nord du Queensland.

Voyage en Nouvelle-Zélande, la terre aux mille paysages  Bienvenue en Nouvelle-Zélande, l'un des plus beaux laboratoires naturels du monde, où l'eau, la glace et le vent s'activent pour sculpter des paysages à couper le souffle, au milieu des volcans et sommets enneigés.