Planète

Rotation distincte du noyau interne de la Terre

ActualitéClassé sous :Terre , noyau interne de la Terre , Les planètes

-

Le noyau interne de la Terre tourne plus vite que le reste de la planète de 0.3 à 0.5 degré par an, conclut une nouvelle étude. Ce résultat constitue une réponse à un débat qui perdurait sur le sujet.

Différentes couches terrestre

Le noyau interne est une boule dense de fer et de nickel solide dotée d'un rayon d'environ 1.280 kilomètres. Il est entouré du noyau externe, couche de métal liquide épaisse de 2.210 kilomètres. La couche suivante, le manteau est extrêmement chaud, il ne se comporte absolument pas comme de la roche fondue liquide. C'est un comportement plastique. Son épaisseur est de 2.850 kilomètres environ, alors que la couche la plus externe, la croûte, est dotée d'une épaisseur inférieure à 100 kilomètres. Le champ magnétique de la Terre serait produit par la rotation du noyau externe et du manteau.

La détection des ondes sismiques, en provenance d'une face du globe opposée à celle où se situe l'observateur, permet de recueillir des informations sur l'intérieur de la Terre. Jian Zhang, Xiaodong Song et leurs collègues du Lamont-Doherty Earth Observatory et de l'Université de l'Illinois (Urbana-Champaign, Etats-Unis), ont comparé les ondes émises par des doublets sismiques, paires de tremblements, qui se produisent au même endroit, mais à des moments différents. Ils ont étudié 18 doublets. Les ondes étaient émises par des tremblements dans le sud des Iles Sandwich (Océan Atlantique sud) et détectées par 58 stations situées dans ou aux alentours de l'Alaska. La plus grande différence entre deux tremblements parmi tous les doublets était de 35 ans. Chaque tremblement résultait en un signal caractéristique connu sous le nom de "forme d'onde".

Les chercheurs ont découvert que lorsque les ondes ne passaient pas à travers le noyau interne, les formes d'onde d'un doublet étaient les mêmes. Cependant lorsque les ondes d'un doublet traversaient le noyau interne et étaient distantes de plus de 4 ans, les formes d'onde étaient différentes. Ceci signifie que quelque chose a changé, au cours de la période, sur le trajet suivi par les ondes. Song conclut que le noyau interne se meut relativement au manteau et à la croûte. Le résultat pourrait permettre d'améliorer la compréhension du fonctionnement interne de la Terre, dont l'origine de son champ magnétique.