Planète

Réchauffement des océans tropicaux et sécheresse

ActualitéClassé sous :océanographie , Réchauffement

-

La sécheresse qui a atteint l'Europe du Sud, les Etats-Unis et l'Asie du Sud-ouest entre 1998 et 2002 était liée aux températures de l'océan Indien et du Pacifique tropical. Une meilleure compréhension de ce lien pourrait contribuer à la prévision des périodes de sécheresse.

Certaines régions de l'hémisphère Nord ont connu, pendant ces quatre années, des niveaux de précipitations d'hiver et de printemps moitié moindres que la normale. Parmi ces régions, certaines ont entamé un retour à la normale en termes de précipitations annuelles, alors que d'autres, tel le sud-ouest des Etats-Unis, en sont encore loin.

Le Pacifique tropical Ouest est, tous océans confondus, la région océanique la plus chaude et constitue un grand régulateur du climat. Elle est notamment responsable des moussons sur l'Inde et de la majeure partie des précipitations tropicales. Durant les années de sécheresse, le Pacifique tropical Est a été plus froid que la normale de quelques degrés en raison de l'événement La Niña, alors que le Pacifique tropical Ouest et l'océan Indien ont été plus chauds que la normale.

Le fait que le climat des régions semi-arides soit sous influence marquée des parties humides de la planète constitue une sorte de paradoxe, fait remarquer la climatologue Kelly Redmond, du Desert Research Institute (Reno, Nevada, Etats-Unis). La connexité du système climatique sur de longues échelles temporelles et de grandes distances se trouve renforcée, ajoute-t-elle.

Les spécialistes du climat s'accordent sur le fait que le réchauffement du Pacifique Ouest est probablement dû à l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre durant les 50 dernières années. Les nouvelles recherches pourraient aider à prévoir les futures périodes de sécheresse.

Les travaux sont publiés dans la revue Science (Hoerling, M. & Kumar, A. The perfect ocean for drought, Science, 299, 691-694, 2003).