Mots-clés |
  • génétique,
  • génome,
  • Nutrition
La nutrigénomique dans votre assiette

À l'heure où les problèmes nutritionnels se développent dans nos sociétés, la nutrigénomique, une discipline naissante, tente d'y trouver des explications et de développer des solutions en se concentrant sur les interactions entre le génome et les nutriments.

Page 7 / 10 - La génomique nutritionnelle, nouvelle alliée des régimes et de la santé Sommaire
PDF
Walter Wahli Spécialiste en endocrinologie moléculaire

Les perspectives qu’offre la génomique nutritionnelle dans le domaine de la santé s’étendent de la prévention à la thérapie. En effet, l’essentiel du potentiel de la recommandation de nutriments intervient dans le maintien de la santé et dans les phases précoces du développement de la maladie, soit pour prévenir l’apparition de symptômes, soit pour en freiner la progression et promouvoir un retour à l’état de santé.

L’un des buts avérés de la nutrigénomique est de se doter d’outils suffisamment performants pour détecter, intégrer et interpréter des ensembles de changements mineurs. Ce qui permettrait, d’une part, de définir l’état de bonne santé et, d’autre part, de diagnostiquer des anomalies précoces antérieures aux pathologies symptomatiques.

La nutrigénétique met en lumière de nouveaux gènes « candidats », susceptibles de jouer un rôle dans la prédisposition à une maladie liée à la nutrition. Ces recherches permettront non seulement d’appréhender les mécanismes par lesquels nous nous distinguons les uns des autres par rapport au risque de contracter certaines maladies, mais aideront également à mettre sur pied des régimes alimentaires permettant de les éviter. En ce sens, l’un des buts à court terme de la nutrigénétique consiste à identifier des sous-populations regroupant des génotypes à risque pour certaines maladies, afin d’affiner les recommandations nutritionnelles.

La promesse de diètes personnalisées pourrait contribuer à améliorer la santé des populations sur le long terme. © Fatman73, Fotolia.com
La promesse de diètes personnalisées pourrait contribuer à améliorer la santé des populations sur le long terme. © Fatman73, Fotolia.com

La nutrigénomique pour une nutrition personnalisée

Tout comme la pharmacogénomique tente d’individualiser l’usage des médicaments en fonction du patrimoine génétique des patients pour leur confort et réduire le coût de la thérapie, la nutrigénomique mène au concept de nutrition personnalisée. Bien que la concrétisation d’une telle application de la génomique nutritionnelle nécessite encore de nombreuses études, il sera vraisemblablement possible, dans quelques années, de formuler des recommandations alimentaires sur mesure, considérant les besoins nutritionnels personnels selon le génotype des individus, leur âge, leur sexe, leurs activités physiques et professionnelles.

Néanmoins, le concept de « personnalisation » appliqué à une diète alimentaire dans le sens où elle bénéficie à un seul et unique individu peut également être nuancé. Il peut faire référence à une personnalisation en tant que « catégorisation », dans le sens où une « diète personnalisée » sera, dans la pratique, probablement une diète « prête à manger », adaptée à une catégorie de personnes présentant des caractéristiques communes. Ainsi, le caractère individualisant de la stratégie de la nutrigénomique devrait paradoxalement contribuer à l’amélioration de la santé des populations.

La nutrigénomique dans votre assiette - 1 Photo

Sur le même sujet