Mots-clés |
  • technologie,
  • botanique
Du végétal aux textiles

L'homme a de tous temps utilisés les fibres textiles d'origine végétale, animale, minérale ou chimique (artificielle ou synthétique), pour la fabrication de vêtements... Ce dossier est axé uniquement sur des fibres d'origine végétale.

Page 3 / 9 - Récolte, transformation et utilisation du coton Sommaire
PDF
Michèle Mosiniak Ingénieur d'études Universitaire

L'usage du coton est très ancien (plus de 3000 ans av. J.C). Il s'est répandu à partir de l'Inde vers le Moyen Orient, puis l'Egypte et le reste du monde.


Récolte à la main au Burkina Faso © abc Burkina

L'industrie cotonnière se développa en Europe au XIVème siècle ; en Amérique, les premières cultures se firent en Virginie au début du XVIIème siècle. Le coton était alors un produit de luxe. La récolte se faisait autrefois à la main, elle est maintenant mécanisée.


Transport du coton récolté © abc Burkina

Rappelons que malheureusement, la production du coton est gravement préjudiciable à la nature :

  • Le cotonnier est sujet à de nombreuses maladies virales, bactériennes, cryptogamiques, ainsi qu'aux attaques des insectes et acariens, d'où un usage intensif de pesticides.
  • Sa culture comporte l'usage d'engrais.
  • L'irrigation des cultures entraîne une forte consommation d'eau pouvant ruiner toute une région comme ce fut le cas lors de l'assèchement de la mer d'Aral.


La mer d'Aral diminue de surface en laissant autour d'elle un désert salé inculte © Yann Arthus Bertrand "La terre vue du ciel"

Après récolte, les poils de coton sont traités pour permettre la filature, puis le tissage des fibres obtenues. Ils subissent : séchage et égrenage, nettoyage, mise en balles puis traitement industriel.

La fibre de coton peut être utilisée telle quelle (coton hydrophile) mais c'est surtout après filature et tissage que ses utilisations sont les plus importantes. Le coton est une fibre textile pratique et peu coûteuse ; doux et confortable, il est facile à laver.


Fil de coton constitué de plusieurs fibres © MEB

Tissus : les fils sont tissés pour réaliser des étoffes très différentes selon la grosseur et la torsion des fils employés et leur mode de tissage. La trame est l'ensemble des fils passant transversalement entre les fils de la chaîne tendus sur le métier à tisser. Le coton peut être mélangé à la soie (madras) ou au lin (métis).


Tissu de coton © MEB

Vers 1849, à la suite de la découverte d'or en Californie, un flot d'émigrants envahit la ville de San Francisco. Un colporteur d'origine bavaroise, Lévi Strauss, négociant en tissus, vint tenter sa chance, chargé de rouleaux de toile brune solide destinée aux tentes et aux bâches. Pour répondre à la demande, Lévi Strauss confectionna un pantalon confortable et solide : le jean était né ! La production de ces vêtements de travail prit une expansion considérable et le "jean" connut un succès mondial.


Tissu de jean © B.Media

La douceur du coton et la possibilité de l'aseptiser en font un textile privilégié pour les vêtements de bébés. Dans le monde entier, le fil de coton se prête à des travaux d'artisanat parfois très sophistiqués : dentelle à l'aiguille, aux fuseaux, au crochet et broderies. Actuellement, le coton est souvent mélangé à des fibres synthétiques comme le polyester.

Du végétal aux textiles - 6 Photos

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires