Mots-clés |
  • météorologie,
  • Afrique,
  • désert

Sécheresse

PDF

La sécheresse est un épisode de manque d’eau plus ou moins long mais suffisant pour que les sols et la flore soient affectés. Ce phénomène peut être cyclique ou bien exceptionnel et peut affecter une zone localisée comme un sous-continent entier.

Suivant les régions du monde et leurs ressources en eau, la définition de l’état de sécheresse varie. En France, on considère qu’il y a sécheresse absolue lorsqu’il n’y a pas une goutte de pluie (moins de 0,2 mm par jour) pendant 15 jours consécutifs.

On distingue trois types de sécheresse suivant les situations :

  • La sécheresse météorologique ou atmosphérique, liée à la pénurie de précipitations sur une période donnée ;
  • La sécheresse agricole, qui est fonction du taux d’humidité du sol à un mètre de profondeur. Cette sécheresse dépend des précipitations, mais aussi de la nature du sol, des pratiques culturales et du type de plante. Ce type de sécheresse a des effets marquants sur la végétation ;
  • La sécheresse hydrologique se produit quand les réserves en eau des sols (aquifères) et les cours d’eau tombent en dessous de la moyenne. Cela peut être dû à une sécheresse météorologique particulièrement longue et intense, mais aussi à une surexploitation des ressources en eau.

Conséquences de la sécheresse

Une sécheresse persistante peut ruiner la production agricole d’une région, réduire la production hydroélectrique, entraîner des incendies de prairies ou de forêts, stopper la navigation fluviale, provoquer des pénuries d’eau potable et même, dans les cas extrêmes, déclencher un exode.

La sécheresse provoque l’apparition de craquelures caractéristiques sur les sols. © BalouLumix CC by-nc-nd 3.0 La sécheresse provoque l’apparition de craquelures caractéristiques sur les sols. © BalouLumix CC by-nc-nd 3.0

Sécheresse - 1 Photo


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires