Mots-clés |
  • océanographie

Nouvelle étape vers la construction du navire océanographique Pourquoi pas ?

En juillet 2000, les ministres de la Défense et de la Recherche ont signé une lettre commune pour la construction de deux navires hydro-océanographiques.

PDF

Le Beautemps-Beaupré financé à 95% par la Défense, est en cours d'essais à la mer au large de Lorient.

Le Pourquoi pas? est financé à 45% par la Défense et 55% par l'Ifremer pour un budget total de 66 millions d'euros. Au printemps 2002, l'Ifremer a lancé trois appels d'offre européens pour la construction du navire proprement dit, du sondeur multifaisceaux et du treuil océanographique. Dans le cadre du premier appel d'offre, douze chantiers internationaux ont été consultés. Ils ont remis leur offre au début du mois d'août.

L'Ifremer, en parfait accord avec le partenaire Défense, a décidé de poursuivre l'élaboration de l'ensemble des documents contractuels avec le groupe Alstom Marine.

La décision finale est du ressort du Conseil d'administration de l'Ifremer qui statuera sur les spécifications techniques et le contrat lors de sa réunion du 12 décembre 2002.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires