3d, entendez trois dimensions, est le terme très générique pour parler du monde qui nous entoure. Imaginez une brique, pour la définir vous allez me parler de sa hauteur, sa largeur et sa longueur. Et voilà, vous venez d'énumérer 3 paramètres, le minimum nécessaire pour définir un objet dans l'espace - la 3d.

© Geierunited  GFDL

© Geierunited  GFDL
Image du site Futura Sciences

Base d'un espace 3D


En sciences, pour simplifier, on représente souvent la réalité d'un phénomène par un modèle. Comme c'est souvent le cas en sciences appliquées on "échantillonne" l'objet réel pour obtenir une représentation de ce dernier dans le monde virtuel de la machine. Ainsi, une boule de billard sera représentée par une sphère composée d'un certain nombre de points reliés entre eux par des arrêtes (les deux autres méthodes - le Ray-Casting et le Ray-Tracing seront explicitées brièvement plus loin). Ces points reliés entre eux forment des polygones. En pratique, on utilise des triangles pour re-créer la surface de tous les objets que l'on désire représenter en 3d.

Image du site Futura Sciences

Surface triangularisée


Chaque point (dans le jargon "branché" du monde de la 3d on parle pas de points mais de "vertex") est identifié dans l'espace par ces coordonnées X, Y, et Z (largeur, hauteur et longueur de notre brique...). Ainsi notre sphère devient pour la machine une suite de triplets (X, Y, Z) contenant l'ensemble des points définissant la sphère.